mardi 16 mars 2010

Aaaaaaaaaaaah les journaleux....

Après le Club Med, je m'attaque à un autre monument de la franchouillardise : France Soir. J'avoue je ne connais pas ce journal, je ne l'ai jamais lu mais dans mon esprit tout en nuances, ça me semble un peu "dater", je vois bien le capitaine Hadddok en train de le lire, ou Robert Bidochon en train d'y chercher les tuyaux pour son tiercé.... ma grande crainte est qu'une bloggueuse amie y soit abonnée, dans ce cas qu'est ce que j'vais encore me prendre !

Grace à Fanny dans les commentaires de mon précédent billet, j'ai découvert deux articles datant de hier, et ils m'ont foutu en rogne....

Le premier : si elle savait la journaliste, ce qu'il pense d'elle "un pédiatre du Chu de Dijon (Côte d'or)" elle serait pas bien fière.
Quand je me fends de tonnes d'explications aux parents, sur la prudence qu'il faut avoir par rapport à un doute sur l'âge, quand j'écris des articles sur ce sujet, y compris ici.
Alors quand une journaliste compare "un pédiatre du Chu de Dijon (Côte d'or)" à Madame Irma (voyance en tout genre), le "un pédiatre du Chu de Dijon (Côte d'or)" il est en rogne.

Cela me fait penser à une réflexion sur les blogs (relayée je crois sur un blog amie, dont j'espère que la responsable n'est pas abonnée à France Soir) d'un de nos ministres (que j'avais pris comme une attaque personnelle car il disait qu'il ne suffisait pas de signer Zorro pour être un journaliste) à propos des bloggeurs qui n'étant pas journalistes faisaient forcément du caca boudin...

Il y en a des très bons des journalistes, je vous ai déjà dit quels étaient, à mon avis, les journaux les plus honnêtes.

Pour finir de m'énerver cette journaliste nous pond une interview qui m'a aussi un peu plus mis en colère....

Le titre déjà est bien ravageur, et l'interview est de quelqu'un que je respecte pour sa grande implication dans de nombreux domaines de développement de la pédiatrie, pour sa motivation pour que les consultations d'adoption aient enfin des moyens, mais qui lui-même ne suit pas des enfants adoptés. Je le repéte : ne nous trompons pas de combat. Les enfants rapatriés ont et auront sans doute plus de soucis que les autres, on le sait tous, mais à quoi ça sert de noircir le tableau, et de raconter que ceux qui vont bien sont des miraculés exceptionnels ?

Dire que les consultations d'adoption ("un pédiatre du Chu de Dijon (Côte d'or)" ne boit pas de coca) ont fait face et qu'il serait temps qu'elles soient enfin reconnues ? Oui, mais on réglera les comptes après, là il y a une priorité, avec la vie d'enfants en jeu !

Servir quels intérêts ? Moi je ne pense qu'à ceux des enfants, l'urgence c'est de faire venir ceux que l'on peut sauver (avec tous le respect possible pour les autorités haïtiennes et le droit international).
Un sas pourquoi pas, si cela peut aider, si c'est une décompression nécessaire utile pour certains enfants et certaines familles, mais pas un sas pour un sas !

Ce n'est pas de la jalousie, je ne suis pas vexé que "un pédiatre du Chu de Dijon (Côte d'or)" n'est pas été interviewé, d'autres auraient été tout à fait légitimes, je pense à "un pédiatre du Ch de Pau (Pyrénées Atlantiques)", "un pédiatre du Ch de Hyères (Var)", ou à "une pédiatre du Chu de Brest (Finistère)" et à d'autres dont à une grande amie " pédiatre du Ch de Versailles (Yvelines)".

J'avoue être sidéré par le talent qu'ont certains (journalistes, politiques et parfois aussi associations de parents) pour donner tant de tribune à des orateurs de la théorie, quand ceux qui ont les mains dans le cambouis, et une autre idée de la réalité sont ignorés.

14 commentaires:

fanny a dit…

Merci Dr Monleon d'avoir lu cette article, vraiment nous aussi parents adoptants nous sommes en colère, et en meme temps démunie de voir que rien ne bouge.
fanny.

Seguettes et cie a dit…

Mon premier reflexe lorsque nous avons eu l'attribution de notre fille a été de prendre un rdv au COCA de Versailles.
Nous avons été reçus, en famille (parents + 2 filles, une bio et l'autre tout juste arrivée de Chine) par le Dr de Truchis. Cette consultation a duré une heure et demi et nous a premis de poser des mots sur notre nouveau quotidien.
Nous y sommes retournés 2 fois depuis et nous y avons toujours trouvé une écoute respectueuse et avertie.
Nous regrettons que ces consultations ne soient pas mieux connues et aidées.
Merci de contribuer à cela.
Cordialement,

Amélie
http://seguettesetcie.blogspot.com/

Jean-Vital de Monléon a dit…

Seguettes

Anne de Truchis est une fille remarquable, en qui j'ai uen confiance aveugle.

C'est ma petite soeur ainée, puisqu'elle est la première qui est venue se former à Dijon.

Elle a depuis bien progressé (et a au moins égalé son professeur) et j'ai une grande amitié pour elle.

Elle c'est une vraie spécialiste de l'adoption.

Jean-Vital de Monléon a dit…

J'ai oublié de dire que plus ils resteront dans les conditions actuelles de leurs orphelinats, moins ils iront bien les petits haïtiens apparentés.

Continuons les interviews pour ralentir leur arrivée....

Brigitte & lilou a dit…

c'est vrai qu'Anne de Truchis est remarquable, j'ai trouvé à Versailles toute l'écoute, les équipes et le les compétences nécessaires à l'accueil de Lilou sa première année en France en 2006... et cela m'avait fait beaucoup de bien, car la première pédiatre que j'avais consultée dans ma ville en urgence à son arrivée n'avait pas du tout pris en compte sa particularité... et encore moins mon angoisse de maman... arrivée la veille ou quasi d'Haïti, la pédiatre avait écris (c'est véridique) à l'encre rose sur son Carnet de santé... "jolie chipie".... sa conclusion... sans me donner de conseils...
brigitte

Brigitte & lilou a dit…

et effectivement la priorité c'est l'arrivée en France le plus rapidement des enfants...
brigitte

arasoeht a dit…

et qu'est-ce qu'ils disent, les bons docteurs interviewés ( et surtout pas spécialistes en adoption !!! ) , oui qu'est-ce qu'ils disent de notre crèche déjà affreusement touchée par le séisme et qui va devoir se battre contre les épidémies, deux cas de malaria signalés depuis la semaine dernière, hein tout va très bien , madame la Marquise ??? faut surtout pas se presser, nos enfants sont très bien dsans ces conditions !!! l'INTERET SUPERIEUR DES ENFANTS qu'ils disent...
Patricia maman de Théo et Sara

Stéphane a dit…

Allons, allons doc, nous sommes en pleine expérimentation médical.

Après la voyance à distance, la psychanalyse à distance (7000 kms, à inscrire au livre des records).

Et aussi le journalisme à distance ...

C'est aussi pour ça qu'il y à des savant fou en liberté, parce qu'on arrêt pas le progrès.

Misou a dit…

Je vous trouve un peu dur avec cette journaliste quand même. Son article est peut-être approximatif mais après tout elle n'en dit pas de mal du "pédiatre du Chu de Dijon (Côte d'or)" !
Et le médecin interviewé ne dit pas que les enfants n'auraient pas dû être rapatriés. Au fond ce qu'il dit n'est pas très différent de ce que dit Chicoine (qui lui a une expérience dans la consultation d'enfants adoptés non ?). Est-ce qu'il ne faudrait pas parler des difficultés qui peuvent exister sous pretexte que certains risquent de mal les interpréter ? Et je suis bien d'accord que plus les enfants resteront longtemps dans leur orphelinat et plus ce sera difficile pour eux. Dans le même numéro de France Soir il y a aussi un article montrant des enfants rapatriés pour qui ça se passe très bien.
Pour moi ces articles ont quand même le mérite de parler des enfants en cours d'adoption encore en attente en Haïti dans un journal d'audience nationale, alors qu'on n'en parle presque plus dans les media et que beaucoup de gens pensent qu'ils sont tous arrivés en France.

Beaucoup de courage aux parents qui sont encore dans l'attente.

Jean-Vital de Monléon a dit…

Pour Misou :
oui la journaliste a le mérite de parler des enfants et de montrer dans son article qu'ils vont bien, et c'est très bien, j'apprécie même sa question dans l'interview, où elle fait remarquer que les enfants qu'elle a suivi vont bien.

Oui elle ne dit pas de mal du pédiatre de Dijon, elle me fait juste dire ce que je n'ai jamais dit et ça ça m'énerve profondément je peux vous le dire, et la façon dont elle parle de moi et de mon ami JC Combe en fin d'article qui est lui aussi un bon spécialiste de l'adoption est très parisienne...
Les parisiens ne ressentent pas cela, mais ils parlent des provinciaux... un terme qui plait beaucoup.

Est-ce que j'ai dit à un moment ou un autre que Tous les enfant rapatriés allaient bien ? est ce que j'ai dit à un moment ou un autre qu'il ne fallait pas être vigilant avec eux que c'était tout pareil que les autres enfants adoptés ? Est-ce que je ne propose pas de RV rapproché à toutes les familles d'enfants rapatriés qe je vois en consultation ?

Je ne crois pas.


L'interviewé se présente comme un spécialiste de l'adoption, qu'il n'est pas (j'aimerai qu'il dise combien d'enfnats adoptés il a suivi avant et après le séisme), et déclare que ceux qui ne pensent pas comme lui n'ont rien compris (c'est comme si je parlai de l'influence des vents marins sur la reproduction des cachalots ou de telle technique chirurgicale pour la prothèse de hanches) il parle au nom des Consultations d'adoption, sans aucun droit, il dit que ceux qui vont bien sont des exceptions (manque de pot c'est juste ceux qu'ont suivi FS) , ce qui est faux.

Je ne peux pas vous dire tout ce que je vois, perçois, ressens, mais un jour ou l'autre, le bouchon va péter, car se servir des enfants, les balloter, les laisser en danger là-bas, au nom de pseudo théories ou encore pire en service commandé c'est grave !

Il y a et il y aura plus de soucis avec les enfants Haitiens rapatriés pour toutes les raisons que j'ai détaillé dans mon billet "Merci". Il convient d'être vigilant précautionneux, mais racontez que tous les enfants vont mal est un mensonge. Un sas pour quoi pas mais servons nous de vrais arguments : l'excuse de la langue ou du climat c'est à hurler de rire. De grands "spécialistes" de l'adoption viennent de découvrir que des enfants adoptés changeaient de langue et de climat, bravo, la semaine prochaine ils vont découvrir qu'ils ont aussi changer de pays et dans deux mois si tout va bien de familles.

Je ne suis pas toujours d'accord avec Chicoine mais bien d'accord quand il dit que ce qui touche les enfants rapatriés, ce n'est pas tant le séisme, mais bien plus les ruptures qu'ils ont eu, ce que j'appelle les grands chamboulements et l'accéléraion de ceux ci !

Il faut s'en occuper, depuis deux mois, c'est ma première opccupation, et croyez que je ne me fais pas que des amis haut placés, tant que c'est pour les enfants, j'assume !

jeanmimi a dit…

Depuis le début de cette affaire nous n'en sommes plus à un mensonge prêt.
Puisque depuis le début tout n'est que tromperie, mensonge, fausses promesses et retournement de veste à gogo.
Jamais je n'ai vu un tel ramassis d'hypocrites et de faux jetons qui si il s'agissait de leurs enfants s'empresserait de dire bien vite le contraire.
Si il n'a y avait pas la vie d'enfants en jeu, on pourrait en rire ...
Tous ces donneurs de leçons, pseudo spécialistes et journaleux de mes genoux appliquent tous les jours le fameux adage "c'est pas parcequ'on à rien à dire qu'il faut fermer sa gueule "
Et moi je leur répond ceci " C'est parceque la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air c***... "

Je suis d'accord avec le Docteur Moléon que tout ceci sens le service et le rapport commandé et bidonné à plein nez.
Mais dans quel but ???
J'ai ma petite idée.

Stéphane a dit…

Vous voulez des news en direct d'haïti : http://www.haitipressnetwork.com/news.cfm?articleID=13653

Misou a dit…

Je suis d'accord avec vous, vous n'avez pas dit que tous les enfants rapatriés allaient bien. Mais le médecin interviewé n'a pas dit non plus que ceux qui vont bien sont des miraculés exceptionnels. Et il ne se présente pas comme un spécialiste de l'adoption, il est présenté comme tel par l'article (qu'il n'a peut-être pas pu relire avant sa parution). Mais je comprend très bien que ça vous horripile, moi aussi ça m'énerve quand je vois des bêtises dans les media sur les domaines que je connais. Je voulais surtout dire que c'était une bonne chose qu'il y ait encore des articles sur les enfants d'Haïti en attente d'adoption, même imparfaits, pour qu'on ne les oublie pas.

Pour le créole, climat etc je trouve ça assez ridicule aussi. Qu'est ce que ça doit être pour les petits chinois (chinoises surtout) mis dans les bras de parents qu'ils n'ont jamais vu et qui ne parlent pas leur langue, dans un hall d'hôtel qu'ils ne connaissent pas. Et pourtant celles que je connais n'ont pas l'air trop traumatisées !

En tout cas, bravo pour ce que vous faites pour tous ces petits. Au fait, quand est-ce que vous nous parlez du "soutien surprise" ?

Anonyme a dit…

Dites à votre amie MARINOPOULOS que ce qu'elle raconte sur les radios est carrément immonde, dire que ce n'est pas pressé de ramener les enfants en France, c'est du n'importe quoi, ou un enfant est mieux dans un orphelinat ou dans une famille avec des parents remplis d'amour