jeudi 27 janvier 2011

Aubeline

Je n'aurai pas le temps de vous présenter tout le monde, jusqu'à demain, mais je continue encore un peu de construire "my private Hall of Fame" avec Aubeline.

Parfois, je me dis, que je dois vous sembler méfiant avec les psys.... pourtant, si j'en trouve certains trop fantaisistes, pas assez rigoureux, trop généralisateurs, il y en a des excellents !

L'exemple du trouble de l'attachement est assez évocateur là-dessus, c'est un sujet porteur, qui plaît, qui fait pleurer les ménagères sur ces pauvres enfants adoptés, qui fait parfois aussi rejeter toute la faute sur les enfants, qui fait vendre des livres.... tant et si bien que certains spécialistes de l'adoption, irrités par les chiffres gonflés par certains "pros" (de l'édition plus que l'adoption) refusent de reconnaître cette pathologie, et n'y voit qu'un moyen de dédouaner des parents trop rigides !
La vérité une fois encore est entre ces deux extrêmes, les troubles de l'attachement, cela existe bel et bien, c'est terrible pour les familles et les enfants qu'il faut soutenir, mais annoncer que 40 % des adoptés en souffrent, c'est du n'importe quoi !

Parmi, les vrais spécialistes de ce syndrome, qui sont d'une rigueur scientifique de grande qualité, qui s'appuient sur de vraies études, et non des petites impressions, nous avons la chance d'en avoir une des meilleures, je dirai même LA MEILLEURE à Dijon, comme quoi, dans cette ville qui n'est pas "le centre du Monde" (ou plutôt qui ne l'est plus depuis 1477..... une entrée gratuite à la Journée Elisabeth Rousseau, à celui qui découvre ce qui s'est passé ce jour-là) nous avons la chance d'être bien "équipé " en manière d'adoption.

Et cerise sur la gâteau, Aubeline, en plus d'être un grand puits de culture, de connaissance et de rigueur est parfaitement compréhensible.....

J'en profite, j'en abuse, elle intervient aussi dans mon "petit diplôme", et je la fait aussi "causer" en mai au grand rassemblement annuel des pédiatres !

12 commentaires:

Anonyme a dit…

La Bourgogne est rattachée à la France. Gagné? Je demande un lot de consolation: une autre enigme!
Frédérique (maman de Charlotte)

Framboise a dit…

Dijon est la capitale du duché de Bourgogne, ensemble d'États qui s'étendent jusqu'aux Pays-Bas. le Duc Charles le Téméraire (1467-1477) échoue dans sa lutte contre le roi de France et meurt à la bataille de Nancy . Le puissant État bourguignon s'effondre alors, permettant à Louis XI d'annexer le duché le 1er février 1477.


J'avoue...j'ai "triché"
(mais au moins j'ai fait un peu de révision dans mon histoire de "France")

Merci pour les présentations des invités

Jean-Vital de Monléon a dit…

Frédérique et Framboise vous avez gagné c'est la mort de Charles le Téméraire et le rattachement de la Bourgogne à la France !

Et la fin du grand duché d'Occident.

Vous avez gagné une entrée gratuite à la Journée Elisabeth Rousseau.... mais c'est gratuit pour tout le monde.

Julien Pierron a dit…

Aubeline est une vraie grande dame de la psychologie et de le psychopathologie de l'enfant adopté (ou pas d'ailleurs) et mérite qu'on s'intéresse à elle.

Stéphane a dit…

Oui, le trouble de l'attachement existe bel et bien, mais n'est pas une spécialité de l'enfant adopté.
Je le voie tout les jours dans mon métier et je commence à connaitre beaucoup "d'adoptés" enfants et adultes ou jeune adulte et je ne peut m’empêcher de faire un comparatif bio versus adopté et c'est sans appel, les bios arrivent en tète du hit parade.

PS : je vous parle d'une population qui ne consulte pas les médecins sauf si il y à "des sous à en tirer", et encore moins les psychologues ou psychiatres.

Je n'ai pas tiré de statistique de cette constatation, je n'avais pas ma boule de cristal ... peut être que ... en demandant gentiment ... gargamel va me prêter la sienne sauf si il l'a rendue à Madame IRMA;

Bernardo a dit…

Elle est captivante, Aubeline. Claire, évidente dans ses explications, passionnante... et elle permet d'apporter une réponse scientifique indiscutable aux divagations de ces pseudo-psy qui nous culpabilisent en nous donnant l'impression que si nos enfants ne sont pas atteints de troubles de l'attachement, c'est qu'ils ne sont pas normaux (ou que nous avons de la m... dans les yeux).

L'occasion de te remercier une fois encore (ainsi que la sympathique équipe de la JCE) de cette organisation parfaite sur tous les points.

J'ai trouvé à quel acteur le Pdt du CG (qui a vraiment fait l'unanimité absolue parmi les auditeurs sur sa nullité) me fait penser : Jean-Pierre Bisson, un excellent acteur qui nous a quitté et se spécialisait dans les rôles de faux-macho au regard torve et à la moralité douteuse (je parle de la ressemblance physique).

Un abrazo

Bernardo

Julien Pierron a dit…

Je ne peux qu'être totalement d'accord avec ce qu'a écrit ton fidèle Bernardo précédemment.

Quand au PCG Sauvadet, il m'a fait pensé à un sketch de Coluche, style "Aujourd'hui, je vous rappelle que le schmilblick est l'adoption internationale... Candidat suivant, chère Marianne ?
Ah il s'agit du PCG Sauvadet...Monsieur Sauvadet, c'est à vous!!!!"

Pour ceux qui n'y étaient pas, rassurez vous, le sketch de Coluche est plus drôle que la caricature...

Julien Pierron a dit…

Enfin...
Cher Maitre Jean, si tu as l'intention de remettre un Prix François Pignon de la Journée Elisabeth Rousseau, j'ai ma petite idée sur le Vainqueur...

Anonyme a dit…

oh... oui , je peux témoigner que le trouble de l'attachement n'est pas propre au parents adoptants. Quand je regarde ma Victoire, aujourd'hui, presque 10 ans après sa naissance, je mesure à quel point nous avons toutes les deux, ensemble, surmonté de durs moments, des doutes profonds, de peurs, des ratages, des "je ne ressens rien"... sans trop de psy mais avec beaucoup de confiance et de paroles avec des proches, avec Kakrine ....

Anonyme a dit…

J'ai rencontré Aubeline à Toulouse il y a pas mal d'années où elle préparait son doctorat de psy sur l'adoption : nous les familles qu'elle a rencontrées avons beaucoup apprécié ses intrviews.
Je lis régulièrement ses articles dans la revue d'EFA, ACCUEIL : son aptitude à la réflexion et à la recherche, la clarté de sa communication sont toujours remarquables !
Les toulousains ont regretté que l'Université ne lui ait pas donné un poste ici.

Anonyme a dit…

J'ai rencontré Aubeline à Toulouse il y a pas mal d'années où elle préparait son doctorat de psy sur l'adoption : nous les familles qu'elle a rencontrées avons beaucoup apprécié ses "enquêtes".
Je lis régulièrement ses articles dans la revue d'EFA, ACCUEIL : son aptitude à la réflexion et à la recherche, la clarté de sa communication sont toujours remarquables !
Les toulousains ont regretté que l'Université ne lui ait pas donné un poste ici.

Aubeline a dit…

Merci beaucoup pour ce message de Toulouse. La petite centaine de familles que j'ai rencontrée au moment de ma thèse reste dans mon coeur. Je pense souvent à chacun parce qu'à chaque rencontre c'était d'une richesse fabuleuse. Dix ans après je vous en remercie encore chaleureusement.