mercredi 12 janvier 2011

Une nouvelle interview du Professeur Paul Larry-Soulant dans L'immonde

L'immonde : Professeur, merci tout d'abord de vous présenter à nos lecteurs qui lisent notre journal, habituel arbitre des élégances, comme a dû vous l'expliquer votre brillant éditeur...

Pr Paul Larry-Soulant : je suis taxidermiste clinicien, orientation Kirkegaard, ascendant de sagesse.

L'I : Rentrons tout de suite dans le vif du sujet, que pensez-vous du rapatriement des enfants de Sumatra suite à l'éruption du Krakatoa...
Je rappelle à nos sympathiques lecteurs que cette éruption a eu lieu en 1883 et que comme d'autres vous vous êtes offusqués de la rapidité avec lesquelles les autorités de notre présipauté on permit le rapatriement des enfants de Sumatra adoptés par des grolandais....

Pr PLS : oui, c'est une honte, 127 ans, de qui se moque-t-on ? Est on sûr que ces enfants étaient bien orphelins, a-t-on vraiment pensé à vérifier qu'il n'avait pas un ascendant, (voir un descendant depuis les temps) au moins au 12° degré...
avant d'imaginer une telle ignominie. Ce rapatriement est injustifié et beaucoup trop précipité...

L'I : Effectivement, rappelons à nos sympathiques lecteurs que la dernière vague de ces enfants est arrivée la nuit dernière en galère...
Pourtant certains de vos confrères, s'inquiètent de l'état de santé, des éventuelles épidémies que risqueraient ces enfants si leur séjour se prolongeait à Sumatra...

Pr PLS : il n'en est rien, je me rends chaque semaine à Sumatra, mon cabinet de taxidermie déborde d'enfants du volcan, ils vont tous très bien, je n'ai constaté sur 8346023 enfants que j'ai examiné qu'un seul cas de cor au pied et une légère (elle ne touchait que deux enfants) épidémie d'ispoiétose aiguë !

L'I : Enfin vous vous inquiétez, des capacités des parents adoptifs de notre présipauté à accueillir de tele enfants, ayant vécu de tels traumatismes.

Pr PLS : en effet, depuis 117 ans que les rapatriements des enfants de Sumatra ont débutés, j'ai assisté à tous les débarquements des galères dans le port de Toulon. J'ai donc pu constater que les parents qui attendaient ces enfants accumulent les facteurs de risque : 93% étaient polygames, 77% avaient un caniche nain, 23% un régime macrobiotique, 17% utilisent encore leur bidet, 31% envisagent de voter pour André Lajoinie, 57% utilisent le Chat Machine, 63% ont achetés à leur facteur un calendrier avec une photo de chatons, 28% écoutent des disques de Mika et seulement 0,0001% envisagent d'acheter mon livre..... et le premier geste de tous ses parents a été dès l'arrivée de leur enfant de leur mettre un ridicule collier en faux ambre, dans le seul but de limiter leur maux de dents.









J'ai écrit ce texte par provoc en pensant à celui que je respectais profondément pour ses profondes convictions pour l'adoption, pour en limiter les risques et pour aider l'accompagnement des familles.... convictions que je partageais et que je sais qu'il n'a pas oublié, je reste même persuadé qu'il les a encore. J'aimerai seulement lui montrer combien en mélangeant des réalités et des inepties on pouvait être ridicule !

16 commentaires:

Misou a dit…

En effet, mieux vaut en rire !

Il y a un article très juste en réponse à l'article de PLS/SM dans le Monde :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/13/adoptions-en-haiti-nous-ne-sommes-pas-des-trafiquants-d-enfants_1465229_3232.html

Mamaucy a dit…

!!! je ne vous connaissais pas ce talent de plagiaire !
Merci pour ce sourire sous le ciel gris.
Maya

Jean-Vital de Monléon a dit…

Misou, je dois vous avouer que c'est cet article, que beaucoup d'entre vous m'ont fait passer, qui m'a donnait l'envie pour une fois, de ne pas accorder trop d'importance et de sérieux à notre bouffeur de médias.
Le danger de dire des choses vraies mêlées à des mensonges, au moins par omission (comme de ne pas dire que tous les enfants rapatriés étaient attribués avant le séisme ou que tous ces enfants vont mal).
La réponse de ce M. Brouillaud, qui n'est ni brouillon, ni brouillard (quel mauvais jeu de mots) est parfaite : sobre, rapide, ironique… Tout ce que j'aime.

Jean-Vital de Monléon a dit…

Mamaucy, ce n'est pas du plagiat, c'est de l'ironie… Si je suis à des années-lumière du talent de Molière j'ai bien tout comme lui me moquait des précieux ridicules.

bosi a dit…

Merci pour cet éclair de lumière.
Ile de la Réunion
hélène

Brigitte & lilou a dit…

comment ai-je pu passer à côté de ce post ?
bravo !
je suis comme vous persuadée que ce monsieur n'a pas perdu ce pourquoi il oeuvre depuis des années et je suis même certaine que son livre est intéressant.. même si là, je n'ai franchement pas envie de le lire... il s'est fait avoir par la médiatisation, enfin je crois... un peu comme Dorian Gray et son image, dommage..
Brigitte

Romi a dit…

Excellent ! j'aime beaucoup ce ton ironique et non pas ce thon bionique !!!

Michèle ... :-o)

Anonyme a dit…

ça c'est sûr qu'il mélange des choses vraies avec des mensonges, qu'il dit avec un tel aplomb !.. comme dans son interview sur RFi cette semaine avec Fanny Cohen Herlem :"dans une adoption habituelle, les parents restent 2, 3, 4 mois dans le pays"
"seuls 10% des enfants avaient déjà vus leur parents adoptants"..(alors qu'il le dit lui même au début, le nouveau juge a imposé que les parents adoptants viennent comparaitre) ce qui prouve bien qu'il n'y connait rien ou qu'il fait exprès.. Mais il a l'air tellement à l'aise quand il le dit que n'importe qui pourrait le croire !
Concernant l'article en réponse dans le monde de Mr Brouillaud, il est très bien.. je le remets ici pour celles et ceux qui ne l'ont pas lu :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/12/l-adoption-des-enfants-haitiens-n-est-pas-une-catastrophe_1464309_3232.html
celui dont parle Misou en est un autre de parents de ma crèche, que je vous remets ici :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/13/adoptions-en-haiti-nous-ne-sommes-pas-des-trafiquants-d-enfants_1465229_3232.html

Merci docteur pour votre réaction, qui nous redonne un peu de dignité et surtout à nos enfants !
ariane, - maman à risque selon PLS- qui est allée chercher sa fille en Haïti en 2008, (séjour d'une semaine), elle avait 2ans et demi. Elle n'a pas été rapatriée d'urgence (après 11 mois et demi !?) mais une fois arrivée à la pension le soir, a longuement pleuré en silence, incontinence etc, a pris son sac à dos et ses chaussures et est allée se poster devant la porte de sortie...Le lendemain matin c'était une autre, un petit clown, puis rebelote le soir de l'arrivée en France (...) et qui va TRES bien aujourd'hui !

Stéphane a dit…

Mort de rire.

Perso, la première fois que je l'ai vue en interview, j'avais oublier de mettre le son, et quand j'ai vu sa tète, j'ai crue que c'était une émission sur les sosies et qu'ils avait trouvé le sosie de Gargamel dans la BD des schtroumpfs !

Depuis, j'ai du mal à le lire ou le voir sans éclater de rire !


Oui oui, je sais, je suis irrécupérable ... mais rien que d'y penser j'en rigole, surtout que j'ai fait l'oie, et que j'ai balancé son nom mine de rien au SAI lors de mon dernier entretient téléphonique ; ça donne ça : "vous savez là le type qui ressemble à Gargamel, ha oui Pierre LEVY-SOUSSAN ..."

Et bien je vous garantie qu'un sourire s'entend au téléphone ...

Maintenant il va falloir qu'ils assume son surnom "affectueux", mais surtout qu'il arréte de nous prendre pour des schtroumpfs ... pis j'ai pas de bonnet blanc ... bon, d'accord, il m'est arrivé une fois d’être tout bleu (le péril bleu ou méfiez vous des autobus).

Et dire que j'ai faillit loupé le post !

Jean-Vital de Monléon a dit…

Moi aussi je glisse des choses vraies au milieu de grosses bêtises

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ruption_du_Krakatoa_en_1883

Pec et Caspale a dit…

Le revoilà encore lui ! Mais il est partout.
Je déplace donc mon commentaire fait dans un précédent de vos post JVM (vous m'excuserez pour ma familiarité).
PLVS racontait donc sur Europe 1, il y a quelques jours, tous les ratés de l'adoption et combien les parents sont incapables et inconscients. Il en a dit des conneries. Du style : "un enfant biologique, en cas de conflit avec ses parents, peut se tourner vers des proches (grands-parents, etc). Ce sont des ressources que n'a pas l'enfant adopté." Pardon ? Ma fille a des grands-mères, un parrain, une marraine, des cousines auxquels elle s'attache progressivement !!! Je ne suis pas la seule figure familiale de ma minette ! C'est quoi cette sortie idiote. J'ai éteint la radio, ça m'énervait trop.

Anonyme a dit…

Je ne voulais dire qu'un seul mot :
"Merci"
Cependant je me permets de commenter votre dernier paragraphe : vous écrivez qu'il a de "profondes convictions pour l'adoption, pour en limiter les risques et pour aider l'accompagnement des familles" Comment peut il aider à en limiter les risques avec ses propos qui peuvent mettre des doutes dans l'esprit de nos enfants ? Je crois que justement c'est augmenter les "risques" que de faire appel à lui...
Marie

Anonyme a dit…

Hilarant !
BRAVO...
V du 41

pascale a dit…

MDR ! mieux vaut rire de ces bêtises proférées par de "si éminents psy" mais elles font mal au parents qui ont patienté plus d'un an pour voir arriver enfin leurs enfants. Heureusement que tout le monde n'y voit pas de la précipitation. 1 an pour arriver au bout du calvaire c'est indécent et indigne de la France. Le principal est que ces enfants soient enfin chez eux.

matthieu a dit…

Génial... Comment ais-je pu passer à côté, alors que je lis votre blog tous les jours... Merci Doc pour ce moment d'humour et d'ironie!

Matthieu

Anonyme a dit…

Rhhhhooo, Doc, vous n'avez pas honte de dire clairement ce que vous pensez ? (merci quand même, ça fait du bien)... et le Larry-Soulant qui ne profite même pas des droits de réponse que permet le blog...
A ce sujet il a daigné intervenir sur le blog d'une jeune journaliste qui a produit un texte susceptible d'être récupéré dans son sens, mais il reste hermétique à toute discussion que certains essayent d'avoir avec lui.
Son argument (en gros) : nous - tout ceux qui ne sont pas d'accord avec sa thèse condamnant les enfants arrivés en décembre - sommes aveuglés par la passion et la compassion et incapables de comprendre la pensée complexe - la sienne de pensée complexe, bien sûr. Et il se désigne lui même comme politiquement incorrect... ce monsieur est un artiste incompris, il compte sur la postérité pour reconnaître son talent !
http://jeunejournaliste.canalblog.com/archives/2011/01/13/20114380.html#comments