mercredi 11 novembre 2009

Réunion sur l'adoption à Dijon

Encore une incartade hors de Madagascar....

Cette année, il n'y a pas de congrès national pour Enfance et Familles d'Adoption, mais une multitude de réunions régionales.
Pour la Bourgogne c'est

Comme vous le voyez j'interviens dans ma région "d'adoption", j'avais été aussi demandé ailleurs, mais les amis d'EFA 21 m'avait réservé de très longue date.

Comme vous le voyez encore, et moi aussi, car je ne le découvre que tout récemment à cette réunion grand public du samedi après midi, se greffe une réunion de professionnels, essentiellement psychologues le vendredi toute la journée et le samedi matin !

Pour le grand public c'est donc le samedi après-midi, ma technique (une heure que j'essaie de recopier...) m'empêche de vous communiquer le programme détaillé de cette après midi grand public où pour ma part, vous aurez droit à un petit exposé de la différence avec quelques données génétiques, mais surtout anthropologiques (je laisserai la pédiatrie à la maison). Avec un titre comme je les aime : "Il ne vous ressemble pas trop le p'tit dernier !"

12 commentaires:

Bernardo a dit…

Tu n'oublieras pas d'y aller le vendredi, hein. Le matin, avec le couple de voltigeurs Duyme-Chomilier, il y a des choses à apprendre sur nos débiles (et tu pourras prendre des notes sur ce que tu as loupé à Nantes l'an dernier), mais ne rates surtout pas le Pascal Roman (fils adultérin de Roszensweg et Verdier).

EFA21 a dit…

Merci beaucoup de passer le message sur les Assises de l'Adoption en
Bourgogne, dont le thème est "Famille: dis moi tes différences".
Nous attendons avec impatience maintenant votre intervention ainsi que
celle des autres intervenants. Lors de ce week end, vous nous emmènerez,
en effet, sur d'autres sentiers, pas ceux de la médecine mais de
l'anthropologie. Il y aura aussi l'écrivain, Gaston Kelmann auteur de
"Je suis noir et je n'aime pas le manioc", la représentante de
l'association d'adoptés majeurs "Racines Coréennes" ainsi qu'un
travailleur social de nos amis, branché sur les nouvelles parentalités.
Comme les Assises clôturent le colloque organisé par l'Université de B.,
nos voisins psychologues feront un lien avec leurs travaux.
Nous avons chargé un philosophe d'animer le tout; oui, un de ceux qui
vous donnent envie de retourner en terminale.
Le rendez-vous pour le Grand Public c'est bien le samedi 21 novembre,
14h30 précises à la Fac de Lettres-Amphi Proudhon. L'équipe EFA21

Aubeline Vinay a dit…

Les intervenants du vendredi et samedi matin ne font visiblement pas l'unanimité, le message de Bernardo marque ces dissensions. Toutefois, peut-être que la requête faite aux intervenants viendra ressituer chacun dans ses connaissances de l'adoption et la réflexion qu'il est possible de co-construire. Michel duyme ne pourra malheureusement pas intervenir, mais Denise Fichcott à l'origine de la recherche sur la scolarité des enfants adoptés viendra en présenter les principaux résultats et loin de parler en termes négatifs des enfants adoptés, elle posera aussi la question du regard social et des enseignants sur la réussite des enfants. J'espère en effet que les professionnels seront présents pour favoriser l'échange et la réflexion et ainsi, sortir des clichés à propos de l'adoption trop souvent véhiculés par les médias. Le samedi après-midi est davantage grand public, et je suis certaine qu'il sera aussi source d'ouverture et d'enrichissement pour chacun.

Bernardo a dit…

Je ne critique aucun des intervenants des vendredi et samedi matins, Aubeline, bien au contraire. Ma seule dissention concerne Pascal Roman et son idéologie totalement anti-adoption plénière, reposant sur de fallacieux arguments pseudo-scientifiques dangereux, qui vont précisément à l'opposé absolu des recherches de Michel Duyme et aux résultats de chercheurs internationaux dont parlera vraisemblablement Jacques Chomilier (notamment en Suède et aux Pays-Bas où les études ont porté sur des cohortes très importantes d'enfants - intégralité de la population pour la Suède, en particulier, puisqu'il y existe des registres nationaux). Le congrès de Nantes du MASF et du CG44 de novembre 2008a été organisé pour apporter des preuves scientifiques objectives montrant que les résultats scolaires, comportementaux et évolutifs des enfants adoptés ne sont pas forcément inférieurs à ceux des enfants bios.

Madeleine a dit…

Ce n'est pas un commentaire, mais je ne sais où autrement poser ma question. J'ai des parents qui font depuis l'origine le dénie de mon projet d'adoption. Celui-ci se précisant puisque je suis depuis quelques jours maman d'un petit haïtien, je souhaitais, en leur annonçant cette merveilleuse nouvelle, leur donner le moyen, avec un livre, de se familiariser avec le monde de l'adoption. Pourriez-vous me conseiller une publication, si ce n'est une des vôtres, qui puisse répondre aux interrogations de l'entourage, sans rentrer dans les détails pratiques, bien inutiles pour lui ? D'avance, un grand merci,
Madeleine

Aubeline Vinay a dit…

Merci Bernardo de ces précisions. J'espère que vu la tonalité impulsée par mon ouverture de colloque et la nature des différentes interventions du vendredi matin, nous débuterons l'après-midi dans le même souci de respect de l'enfant... Nous verrons bien... mais l'ensemble sera nécessairement passionnant, informatif et réflexif.
A vendredi peut-être ?

Marion a dit…

Bonjour,
je m'excuse pour ce message qui n'a pas vraiment sa place ici mais je n'ai pas trouvé le moyen d'envoyer un message privé...
tout d'abord merci pour ce blog très interessant, je n'ai pas eu le temps de lire beaucoup d'article mais le peu que j'ai lu m'a donné envie d'en savoir plus!
Ensuite, l'objet de mon message : je suis externe en 4eme annee de medecine et j'ai la possibilité de faire un stage à l'étranger cet été ; j'aimerai bcp aller a madagascar et en profiter pour découvrir l'ile, probablement participer à une mission humanitaire et pourquoi pas prêter main forte à un orphelinat (il semble qu'Akany Sambatra soit en banlieu d'Anta) ou une association sur Antananarivo pendant la période de mon stage... Seulement je n'ai aucun contact à Madagascar, pourriez vous m'indiquer l'adresse e-mail ou le numéro de téléphonne de quelqu'un qui pourrait m'aider à trouver un stage s'il vous plait?
vous pouvez m'écrire un e-mail à mrn.prrt@gmail.com
Merci,
Marion Pierret

Jean-Vital de Monléon a dit…

Bon pleins de commentaires.
Je suis désolé je ne pourrai pas y aller le vendredi et le samedi matin, je n'ai su que il ya quelques jours que cette réunion avait lieu !

Et j'avais des impératifs professionnels et familiaux...

Je ne connais pas Duyme, mais bien Jacques Chomilier, Aubeline Vinay bien sûr et Festus... je connais aussi Madame Ozoux dont j'apprécie les travaux sur l'adoption tardive, mais je ne crois pas que cette affection soit réciproque (il ya des gens dont les mais des ennemis sont forcément des ennemis, ce n'est pas mon cas !)

Je regrette de rater Pascal Roman, mais il vaut peut être mieux que je le rate... Je ne pourrais m'empêcher de lui démontrer avec des arguments clairs et nets que les gens quis otn contre l'adoption plénière sont tout simplement contre l'adoption mais qu'ils sont suffisamment dégonflés pour le dire !

ça flingue sur ce post...

Le samedi après midi cela sera sans doute plus serein quoiqu'une bonne polémique cela fait du bien.
Jean-Philippe Pierron c'est vraiment un bon, Aubeline aussi, Le Gaston je vais le voir pour de vrai, et son livre a des bonnes idées : j'avais failli intituler mon intervention : "Je suis blanc et j'aime le manioc !"

Quant à Racines Coréennes, je ne connais pas Hélène mais cette assoc c'est ma chouchoute !

Jean-Vital de Monléon a dit…

J'ai oublié dans les orateurs, le samedi matin.

Mon fils (spirituel) Julien qui a été mon plus beau thésard, j'espère diriger encore beaucoup de thèses, mais je ne sais pas si j'en dirigerai une aussi belle que celle de Julien !

TamaitiJulien a dit…

Coucou et merci varuâ'â'u pâpâ pour ton gentil message précédent.
J'ai été fidèle à tes idées ce matin.
"Le" Pascal Roman ( j'utilise le terme de ton ami Bernardo) a commencé sa subtile présentation d'hier avec prudence, en précisant qu'il allait évoquer la souffrance des liens dans l'adoption (en s'appuyant ensuite sur les exemples de l'Arche de Zoé et de Barbara Monestier...C'est dire, cher pâpâ, si tu aurais apprécié ce parti pris dans le choix mal orienté des exemples... Heureusement que M.Chomilier n'a pas manqué plus tard de dire que l'Arche de Zoé n'était en aucun cas de l'adoption...parenthèse fermée): il a précisé en toute clarté ( et à deux reprises pendant sa présentation) qu'il ne réduisait en aucun cas l'adoption à cet aspect de souffrance des liens. Il est par ailleurs resté Soft sur la question de l'adoption simple ou plénière (entre les deux,pâpâ, mon coeur balance).
Bref, il n'y a pas eu dans sa présentation (qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable) matière à polémique ou à scandale (sauf le choix de l'Arche de Zoé pour parler d'adoption. Merci à M.Chomilier d'avoir rétabli la vérité sur ce scandale), bien qu'il ait utilisé le terme de sauvetage d'enfants ( ce qui prouve une grande âme humanitaire certainement).
En somme, pâpâ, tu as économisé de l'énergie en ne pouvant pas venir.
On se fait signe bientôt. Hoara'a

TamaitiJulien a dit…

Une précision supplémentaire, pâpâ : tu as économisé de l'énergie en ne pouvant pas venir voir Pascal Roman,mais uniquement Pascal Roman: tu aurais été très intéressé par toutes les autres interventions (sauf la mienne, car tu n'aurais rien appris de nouveau).
Merci à Aubeline Vinay pour ce colloque et pour la confiance qu'elle m'a accordée en m'y conviant.
Hoara'a.

Jean-Vital de Monléon a dit…

ça y est mon fils spirituel intervient sur mon blog !

Si les enfants sont pas couchés et viennent se mêler à la conversation des grands ça va barder !

Bon j'ai raté le vendredi et le samedi matin mais l'aprèm organisé par EFA valait le coup et les échanges ont fait avancé le schmil blick j'espère...