jeudi 5 novembre 2009

Orphelinats de Madagascar

J'ai toujours pensé, et je l'ai répété aux malgaches que les orphelinats de ce pays sont des endroits biens, des lieux où il y a de la chaleur humaine, ingrédient indispensable dans un orphelinat.

Une phrase que j'aime à répéter : "Je préfère un orpheliant malgache où les apports nutritifs ne sont pas toujours optimaux, mais où il y a chaque jour des câlins et des sourires, à un orphelinat roumain où les enfants sont bien nourris mais où ils n'ont même pas un échange de regard !"

Sans généraliser bien sûr, il y a des orphelinats roumains tout à fait humain, mais c'est malheureusement historiquement dans ce pays que l'on a vu des choses assez terribles.

Bien avant le Rova, ou un marché (quoique vous avez pu constater combien se ballader dans un marché peut être remuant), mon souhait de "visite" pour mon court séjour malgache était de voir et de passer du temps dans un orphelinat.

Grace à Jack et Irena (mais qui est Irena ?), et accompagné par Hervé (mais qui est Hervé ?) j'ai pu en visiter un... peut être la Rolls des orphelinats, je n'ai pas de points de comparaison... mais encore un endroit où mon enthousiasme a enflé...

La suite demain...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour toutes vos impressions sur Madagascar et les centres d'accueil.
Christine
impatiente de lire la suite

Moushette a dit…

En Inde, les calins (la stimulation) et la nourriture équilibré vont souvent de paire, le contraire aussi... cela tient souvent à peu de choses, la volonté des directeurs d'orphelinats qui se bougent ou non pour le bien être des enfants... ce n'est pas une question de sous, juste d'huile de coude et de motivation.

Brigitte & lilou a dit…

mon choix pour l'orphelinat de ma fille en haïti était basé sur l'amour que l'on peut donner aux enfants, la directrice Dixie n'hésite pas à confier à une bénévole un enfant en difficulté 24h sur 24H, car elle pense qu'un enfant qui a su créer un lien saura le recréer ensuite, même si il y a rupture ensuite avec la bénévole,
mais cet enfant aura activé sa "pompe"à amour, alors même si parfois cette crêche cafouille dans l'aministratif, je me dis que les enfants ont une bonne base, et moi dans mes grands noms de l'adoption il y a DIxie....
brigitte

z e n c h a dit…

A propos des orphelinats roumains ...

The truth of what happened to Romania’s orphans

Par Brian Douglas, Humanitarian NGO charity director. 1994-2009 working in Romania & Eastern Europe.