dimanche 22 novembre 2009

Epigénétique, ressemblance et adoption...

Il y a quelques mois ( je n'ai pas retrouvé le lien direct) sur un blog ami, il y a eu un billet sur les petites phrases que l'on n'aime pas entendre pas quand on est une famille adoptive. Je n'étais pas intervenu mais j'étais assez d'accord avec tout ce qui était dit, les "comme vous êtes généreux" "il vient d'où? " etc, etc...
Il y a juste une phrase que l'on entend parfois qui ne me choque pas trop, même si elle semble parfois un peu lourdingue, c'est "Il (ou elle) vous ressemble" que l'on dit aux parents gaulois d'un petit éthiopien ou vietnamien. Cette phrase ne me gêne pas trop car d'une part, elle fait souvent plaisir et d'autre part elle est parfois un peu vrai. C'est ce que j'ai tenté d'expliquer hier aux Assises Régionales d'EFA.

Un petit mot sur ces assises qui se sont bien déroulées avec une assistance sympathique et nombreuse et des intervenants intéressants, en dehors de vot'bloggeur il y avait Gaston Kelman (l'auteur de "Je suis noir et je n'aime pas le manioc"), une représentante de la meilleure assoc sur l'adoption : Hélène Charbonnier (vice-présidente de Racines Coréennes), et Michel Combe, un travailleur social qui nous a décrit les deux modèles familiaux qui coexistent en France depuis 30 ans les modèles consensuels et autoritaires. Des sujets bien passionnants....

J'avais pour ma part revêtu mon habit d'anthropologue et j'ai parlé des différences en général d'une ethnie à l'autre, à l'intérieur d'une ethnie, comment elles étaient vécues, etc etc.... Et de la façon de vivre ces différences à l'intérieur d'une famille adoptive où enfants et parents ne se ressemblent pas. Quand l'enfant parait tout le monde recherche à qui il ressemble : le nez de son père, les yeux de sa mère et les fameuses oreilles décollées de Tonton Marcel.... Pour l'enfant adopté, c'est presque gêné que quelqu'un annonce : "C'est drôle mais il vous ressemble.." on peut en être irrité, surpris, heureux... Ce que je voulais vous dire c'est qu'il y a du vrai !

Du vrai parce qu'un enfant va copier les expressions, les petites manies, les habitudes de ceux qui l'entourent et pour qui il a de l'affection.

Et, du vrai qui s'appuiera peut être dans quelques années, sur la science, la vraie, la dure, c'est une hypothèse à laquelle j'ai pensé en préparant cette intervention : du vrai à cause de l'épigénétique. Cette science est toute neuve, elle montre que l'environnement peut influencer sur la génétique ! L'ADN que l'on voyait encore comme une base inviolable qui nous donnait notre morphologie, et que l'on ne pouvait modifier, et bien il semble de plus en plus évident que certains gênes de notre capital inné peuvent varier, s'exprimer différemment en fonction de l'environnement. Cela semble évident par exemple chez les fourmis, selon l'alimentation qu'elles reçoivent dans leurs premiers jours, les soins, les fourmis deviendront soit des reines (pondeuses), soit des ouvrières (esclaves bêtes et soumises), soit des soldats (belliqueux) etc, etc....
Et bien chez l'homme c'est pareil, ainsi on peut mieux comprendre pourquoi les enfants stressés, maltraités, dans des environnements peu sûrs (comme c'est le cas de bien des enfants adoptés...) ont pu exprimer certains gênes, qui leur ont permis de survivre dans cet environnement hostile, alors que dans un environnement plus rassurant, ces gênes seraient rester en sommeil ! Ainsi, on peut expliquer sans doute pourquoi il y a plus d'hyperactivité chez des enfants adoptés.
Je vous répète que c'est bien une hypothèse, peut-être une hypothèse de savant fou, mais à l'intérieur du noyau de certaines de ses cellules, pourquoi ne pas penser que le petit adopté va exprimer certains gênes jusqu'alors en repos ?
Bon, il ne pourra se changer la couleur des yeux ou des cheveux, mais sa façon de sourire, de se comporter, pourquoi pas ?

Cela donne un peu le vertige, non ?

Encore tant de choses à découvrir chez l'homme.

10 commentaires:

Mimi a dit…

merci pour cette explication pour l'hyperactvité, j'imagine tout-à-fait mon fils ,comme sur la première photo que j'avais eu de lui, si petit bébé: SURVIVRE....
Il est hyperactif et dyslexie. A ce propos, est-ce lié selon vous ?

Il me ressemble...l'autre jour quelqu'un nous a confondu au téléphone!
Quant à mes filles, oui des petits gestes ça c'est certains, elles sont assez comme moi.

Anonyme a dit…

bien d'accord avec vous... même si cela m'énerve beaucoup que l'on me le dise. Surtout depuis que notre fils est arrivé et que physiquement il nous ressemble beaucoup, alors que notre ainée ne nous ressemble absolument pas. Je suis très gênée des réflexions des uns et des autres qui (devant l'ainée) disent que le second nous ressemble.
j'aimerais autant qu'ils nous ressemblent ni l'un, ni l'autre. (mais certainement que nos enfants préfèreront nous ressembler)

Armelle

Luc a dit…

D'ici à ce que l'on découvre que chez l'enfant "biologique" (on l'appelle surement comme ça parce que les autres sont ... chimiques ?) les oreilles décollées de tonton Marcel ne sont finalement due qu'à un gène qui s'exprime par imitation !

Blagues à part, ces ressemblances dont vous parlez sont frappantes et visibles lorsqu'une fratrie dont les enfants ont été séparés dans deux familles adoptives se retrouvent après quelques temps de séparation.

Brigitte & lilou a dit…

oui ça fait un peu savant fou... mais c'est intéressant.
dans notre groupe d'adoption (parents ayant adoptés dans la même crêche en Haïti http://aglae-association.blogspot.com/), je mes suis souvent fait la réflexion, que tel enfant ressemblait à tel parent, alors j'ai le sentiment qu'inconsciemment quand vous regardez un enfant, vous avez en filigrane les traits de ses parents dans votre tête (et vice versa) .... Ma soeur attend sa fille d'Haïti et Lilou en regardant la photo de sa cousine a dit "elle a les mêmes yeux que sa maman" et là cela m'a conforté dans ce que je pensais, elle ne l'a dit qu'au bout d'un an d'attente, un an de photos régulières...
bien sûr après, il y a forcément du mimétisme regardez ces couples qui vivent ensemble depuis longtemps et qui semblent être frère et sœur...
mais intéressant de penser/imaginer que l'adoption peut modifier certaines choses, est-ce que cela marcherait dans les 2 sens (parents qui changent...)
brigitte (& Lilou)

Thierry a dit…

intéressant l'épigénétique, nous nos deux filles nous ressemblaient comme de goutttes d'eau le premier jour de notre rencontre, aussi bien dans le look que dans le caractère, et vu notre entourage on est pas les seuls à se dire ça! alors ce doit être de l'hyper-épigénétique . Ma femme très croyante, dit que c'est dieu, ça résout toutes les questions,
Merci pour cet article

Anonyme a dit…

Dans les phrases lues que j'aurais voulu écrire : Blog de Bao - j'ai été presque un peu jalouse de ne pas savoir le dire si bien....

C'est bien ce que vous faites
Par alice le dimanche 28 septembre 2008, 08:46 - Humeur
Une mère fabrique son enfant. Elle offre son corps à la souffrance, craque, saigne, vomit avec bonheur. Elle affronte la peur de l’avenir et attend son petit tel qu’il est, sans condition. Elle va l’encourager, croire en lui et donner son amour.
Une mère adoptive construit son enfant rêvé. Puis elle part à sa recherche. Elle l’attend dans l’incertitude, se ronge les sangs. Elle sait qu'elle l’aimera tout en acceptant son passé différent et ses blessures.
Être une mère, c’est s’engager corps et âme dans un projet qui va transformer sa vie. A toutes les mères, on peut dire « c’est bien ce que vous faites. »


Est-ce pour autant faire LE BIEN ?
Qui est cet enfant que l’on peut faire sien ? Celui que l’on porte ou celui que l’on rêve. Cet enfant existe dans les limites d’un projet de famille. On exclura les autres, "hors cadre". On dira non à un enfant un peu trop grand, un peu trop différent pour soi ... On dira non à l'enfant en réelle recherche de parents, celui qui a moins de chance, celui qui n’aura personne.

Parce que son désir, c’est d’être bien, pas de faire le bien.

je signe toujours chaque mot et chaque virgule de ce post...

ganesh46 a dit…

bah, moi aussi ça m'énerve qu'on relève ma ressemblance avec mon fils bio devant ma fille, les gens parfois sont très maladroits. quant à ma fille la ressemblance est plutôt côté caractère!! têtue comme son père et sa mère!

ganesh46 a dit…

yahoo, j'ai retrouvé mon mdp!!

Karine la maman de la princesse a dit…

Combien de fois j'ai entendu cette réflexion "C'est drôle mais votre fille elle vous ressemble". Presque en s'excusant. J'ai enfin une explication...

Little Red a dit…

Merci pour cet article. Il est vraiment bien construit.
Je ne sais pas si c'est la génétique qui joue(la génétique est moi on est pas copine mais j'peux pas lui faire un procès ^^) mais en tout cas, l'environnement influe sur le comportement des gens en général alors pourquoi pas sur le caractère et l'attitude d'un enfant ? Notre vécu fait de nous ce que nous sommes. Je n'avais jamais pensé à comment réagir si on me disait que mon enfant me ressemblait (on est en attente pour une adoption). Peut-être aurais-je été agacée mais finalement, il y a de quoi être fier effectivement. Encore merci pour ce petit article très intéressant.