vendredi 20 novembre 2009

Adoption et Parrainage


Je suis de retour à Madagascar, si ce n'est "pour de vrai" (hélas, trois fois hélas), c'est dans mon blog, car je n'ai pas fini de vous faire part de toutes les réflexions que m'a imposé ce voyage.
Après une vie intense, j'ai un peu déserté mon blog cette semaine, il faut bien que j'écrive un peu mon livre et puis j'ai fait une escapade, en rapport avec une autre passion, plus en relation avec mon deuxième blog....

Souvent, dans des congrès, des réunions sur l'adoption, il y a toujours un ahuri qui dit : "Et pourquoi ne parle-t-on du parrainage, c'est un autre moyen de venir en aide aux enfants en détresse !". Ces ahuris ne le sont en fait pas, je crois qu'ils font cela sciemment pour déconsidérer l'adoption, essayer de lui "faire honte". Ce sont les mêmes qui la bouche en coeur déclarent être contre l'adoption plénière, font une grande différence (qui n'existe pas) entre celle-ci et l'adoption simple, parce qu'ils n'osent pas dire qu'ils sont contre l'adoption en général. Je vous en dirai plus dans un prochain post, mais retenez que quelqu'un qui se déclare contre l'adoption plénière n'est que quelqu'un qui est contre l'adoption en tout et pour tout.

Une des phrases que j'ai dite (et même écrite dans un article pour La Croix) m'est souvent reprochée, et plus elle m'est reprochée, plus je suis heureux de l'avoir dite, car cela veut bien dire qu'elle porte à réflexion et, j'espère à moyen terme, changer les avis sur l'adoption. Cette phrase c'est : "L'adoption est un geste égoïste !". Pour la petite histoire, elle ne m'est jamais reprochée par les adoptants mais par tous les quidams qui ne connaissent pas trop le sujet. Et oui pour beaucoup l'adoption reste un geste humanitaire, c'est sur cette fausse vérité que surfent les trafiquants d'enfants comme l'Arche de Zoé ou ceux qui pour diverses raisons cherchent à détruire et à déconsidérer l'adoption.
Ainsi en parlant de parrainage dans une réunion consacrée à l'adoption, on plombe l'ambiance, on fait honte aux parents adoptifs, aux postulants, et on cherche à détruire petit à petit le principe de l'adoption : créer ou agrandir sa famille par un désir (bien égoïste d'enfants).

Cette différence entre adoption et parrainage doit être faite. Il est maladroit, inutile, voir cruel de parler de parrainage à des gens qui veulent adopter. Par contre à des gens qui veulent adopter pour aider un enfant (sans de véritables désir d'enfant derrière) il est nécessaire de leur proposer plutôt un parrainage.

Le rapport avec Madagascar : Akany Sambatra et Familles sans Frontières

Si j'ai dit que les parents qui veulent adopter doivent être mus par un désir égoïste, rien ne les empêchent comme tous parents à être généreux. Je vais même vous dire un secret : c'est plutôt mieux pour des enfants d'être élevés par des gens généreux (ça c'est du scoop) !
En plus de se marquer vers leurs propres enfants la générosité des parents adoptifs se tournent parfois vers d'autres enfants. Il est rare de revenir indemnes après une adoption. Et beaucoup de parents adoptifs s'investissent selon leurs compétences, leurs désirs... Cela peut se traduire par une implication dans une OAA, une association de parents (APPO, EFA, Etc...), des dons pour des associations d'aide à l'enfance, la création d'une consultation spécialisée... et un parrainage.
Beaucoup de parents adoptifs sont impliqués dans le parrainage d'enfants, souvent dans le pays d'origine de leur enfant mais pas forcément. Certains ont même créer ou sont directement impliqués dans des associations de parrainage comme c'est le cas pour FSF.

Dans ce petit havre de paix qu'est Akany Sambatra, j'ai vu un beau lien entre adoption et parrainage, puisque de centre d'accueil (parfois d'urgence) s'occupent des deux choses ! Certains enfants (souvent les plus petits) peuvent espérer une adoption, ce qui est une chance, car en dépit des tristes sires qui nous parlent parfois de déracinement, voir de déportation pour l'adoption internationale, malgré le dévouement d'Irena, Jack et de tout leur personnel, il vaut mieux avoir des parents pour de vrais qui ne nous ressemblent pas, qui habitent peut-être loin de notre lieu de naissance mais qui seront des "vrais" parents. D'autres enfants (les plus grands mais pas toujours), pour tout un tas de raison, âge, parents biologiques en difficulté mais encore bien présents, ne peuvent être adoptés (ou pas à court terme), le parrainage est alors le moyen de leur permettre de vivre à Akany, d'être scolarisés, d'avoir des parrains lointains qui veillent sur eux... et ceci pour longtemps, car certains filleuls devenus de jeunes adultes peuvent poursuivre leurs études, être logés hors d'Akany grâce à l'aide poursuivi de leurs parents.

Une autre histoire, bien différente de l'adoption, mais tout aussi belle !

28 commentaires:

Anonyme a dit…

Lu et approuvé à 200 % !
Maryline, maman fiéro-égoïsto-généreuse (je crois...) de Nadège, marraine heureuse de Jonise, Wideline et Dieunite, pour de très longues années j'espère. !

Duchesse a dit…

Bravo pour cette remise au point. ça n'a effectivement rien à voir, mes filles savent bien que je ne me considèrerai jamais comme la mère de ma filleule et qu'elles n'ont aucune crainte à avoir !

Véronique a dit…

Une fois de plus, vous trouvez les mots justes, ni plus ni moins!
Le "quidam" qui en sait toujours plus que l'adoptant sur le chemin qui l'a mené à son (ses) enfant(s)m'horripile toujours un peu...
Doc Véro

Nathalie a dit…

Entièrement d'ac avec toutes vos bafouilles.
C'est toujours juste et bien vu...

J'espère que je serai une maman égoÏste et généreuse à la fois.

Au fait, j'attends votre post sur votre petite balade irlandaise, vous y étiez à Crock Park ????

Nathalie, fidèle lectrice

z e n c h a dit…

"L'adoption est un geste égoïste."

Mais bien sur et il ne faut pas en avoir honte.

A lire sur Tu parles pas t'écris

Jean-Vital de Monléon a dit…

Merci de vos commentaires, merci à Zench toujours au courant de pleins de choses.

Nathalie que serai-je allé faire à Croke Park, moi voir du foot, je sais bien qu'ils jouent à la main maintenant, mais tout de même.

Non je suis allé à Toulouse écouter un concert de reggae sud africain, mpfffffffmfp (rires étouffés) !

Nathalie a dit…

Je m'a gouré de stade, hihihi.
Moi aussi j'y étais à Toulouse mais devant la TV.

C'était drôlement bien !!!!

Cécile & Eric a dit…

Moi, Cécile, fraichement acceptée par un OAA (destinées Vietnam), déclare être totalement égoïste!!!
Et je me..de tous les ignorants et les bien-pensants (enfin qui croient l'être).
Il est trop facile de dénigrer ce que l'on ne connait pas, de juger de la sincèrité ou du bien-fondé du geste d'autrui.
Que connaissent-ils du cheminement qui mène à l'adoption?
Et oui, je suis persuadée que mon futur enfant sera mieux avec son papa et sa maman de France que dans un orphelinat, même si le travail des personnes qui y travaillent est extraordinaire.

Un enfant a besoin d'attention, d'amour et l'amour n'a ni couleur, ni pays d'origine ... N'est-il pas UNIVERSEL???

Anonyme a dit…

"L'adoption est un geste égoiste "???????????mais tout désir d'enfant n'en est-il pas un ????????
amicalement mamie de Pimprenelle

Brigitte & lilou a dit…

Complètement d'accord sur le côté égoïste de l'adoption et quand je répond ça aux gens qui me félicitent ils ne comprennent pas....
Brigitte Maman "normale" de Lilou (donc égoïste et généreuse...)
Ps monsieur l'amateur de Rugby Lilou 5 ans et demi est l'amoureuse de Hugo depuis 2 ans et demi maintenant, fils de DZ, joueur connu de l'équipe de France ;-)

Jean-Vital de Monléon a dit…

Mamie de Pimprenelle vous avez raison, mais si on n'osera jamais dire à des parents qu'ils ont choisis de fabriquer leurs enfants par égoïsme, on imposera trop cela aux parents adoptifs voulant les transformer en super parents !

Jean-Vital de Monléon a dit…

Lilou amoureuse du fils de D avec pleins de Z dans son nom.

Ma fille de 10 ans, c'est le papa qui la fait craquer, quand elel regarde les matches avec moi. Elle ne voit que son visage d'ange et pas ses charges terribles...

Bon donnez lui l'adresse de mon autre blog, même si je n'ai encore pas trop parlé de lui.

Catherine a dit…

Et vous avez tellement raison...je suis l'heureuse maman égoiste de mon bout de Madagascar et rêve d'être bientôt encore l'heureuse maman égoiste d'une autre Louloute et tant pis si cela choque quand je le dis.Avec vos mots,vous mettez si bien du beaume sur nos maux...MERCI

Brigitte & lilou a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Heureuse d'affirmer mon égoisme et d'exprimer la chance qque j'ai chaque fois que quelqu'un ose me dire "c'est bien" et à force ça m'énerve !!!!! Merci^pour cet article : si d'autres journaux vous appellent recommencez svp....

Frédérique (maman égoiste de Charlotte)

Brigitte & lilou a dit…

fausse manip, message supprimé par erreur,
je disais que je comprenais votre fille pour DZ !
Brigitte et Lilou

nenette a dit…

Personnellement cela me fatigue de lire partout qu'adopter c'est egoiste, comme de faire un enfant d'ailleurs, ce n'est pas qu'egoiste, c'est plus complique que cela. Apparemment c'est l'"adoptivement correct" en ce moment...
Meme chose pour les personnes qui decident de ne pas avoir d'enfant, ce n'est pas qu'egoiste, souvent c'est pour eviter a un enfant d'etre malheureux (parce qu'ils pensent qu'ils ne feraient pas de bons parents, ou que mettre un enfant dans ce monde "pourri" ce n'est pas un cadeau).
Comme beaucoup d'autres parents que je croise sur les forums adoption, nous avons decide que notre 3eme viendrait d'ailleurs, le desir d'enfant est aussi fort que pour les premiers, je dirais meme exacerbe par la longue attente, mais ce n'est pas qu'egoiste non plus.
Je n'aime pas non plus entendre "c'est beau ce que vous faites, c'est genereux" parce notre enfant n'aimera pas entendre ca, et surtout qu'en tant que maman il m'est horrible d'entendre une forme de pitie pour ma future merveille qui a la vie devant elle pour impressionner tout le monde et se faire admirer pour ses nombreuses qualites. Toc.
Je connais des couples infertiles qui n'ont pas eu l'"egoisme" d'aller vers une demarche de parentalite adoptive...
On parraine aussi, rien a voir, ce n'est pas notre enfant, il a deja une maman merveilleuse, ils ont juste besoin d'un petit coup de pouce.
Je trouve ca gnangnan ce "adopter c'est un acte egoiste" voila c'est dit.
Adopter je ne sais pas si c'est genereux, en tout cas c'est avoir une certaine ouverture que tous ne possedent pas dans leur coeur.

Jean-Vital de Monléon a dit…

Merci nénette de votre franchise.
J'aimerai que cela soit toujours considéré comme gnangnan de dire qu'adopter et un acte généreux, cela voudra dire que l'adoption est un mode de parenté mieux considéré comme un autre (comme la parenté biologique quoi !) et à ce moment là il faudra peut être dire encore une fois que la vérité est entre les deux.... Plus prêt du désir des parents de créer ou d'agrandir leur familles que celui de faire une bonne action quand même. Car le "j'adopte pour sauver un enfant" c'est à dire l'adoption purement humanitaire reste qqchose de désastreux !

Malheureusement, vu le nombre de témoignages qui disent entendre le "c'est bien ce que vous faites", vu les réactions choquées des quidams quand je rappelle que l'adoption n'est pas un acte généreux, et vu que des gens en profitent pour faire des arches de Zoé, je ne suis pas prêt de m'arrêter de dire cette phrase gnan gnan. Mais je serai le premier à être heureux quand nous n'en aurons plus besoin !

Vous avez raison pour adopter il faut avoir une ouverture d'esprit que tous n'ont pas, et c'est aussi vrai que refuser d'avoir un enfant ou d'en adopter quand on ne s'en sent pas capables, n'est peut être pas manquer d'ouverture d'esprit et avoir le courage (ou la raison) de connaître ses limites.

Mais les ouvertures d'esprit et la connaissance de ses limites ne jouent pas que dans la filiation....

Anonyme a dit…

Merci de nous "rassurer" par cet article. Nous pensions être anormal ! Combien de fois avons nous entendu (et entendons encore) "c'est beau ce que vous faites" et à chaque fois on répond la même chose "mais c'est pour nous que nous le faisons, c'est totalement égoïste, on ne fait pas du social, on ne le fait pas juste pour sortir un chti nenfant d'un orphelinat". Et la majorité ne comprends pas... Que dire des gens qui savent tout mieux que tout le monde "de toute façon, tout est comtrôlé par la mafia, vous n'avez pas assez payé..."
Des toulousaing et leur louloute sibérienne, pas très fiers du dernier résultat du stade...

Kakrine a dit…

Voilà qui fait un bien fou! Effectivement, y'en a marre d'entendre "c'est bien ce que vous faites", "c'est beau ce que vous faites", "c'est courageux ce que vous faites": Non, non et re-non!

j'avais tellement de trucs à dire sur ce sujet, je me suis lâchée et en fait un post complet sur mon blog!
http://le-blog-de-kakrine.blogspot.com/2009/11/egoiste.html
merci de nous libérer de tous ces stéréotypes!
Kakrine

Moushette a dit…

Pour les parrainages, il y a toujours des simples d'esprits ou des tordus qui feront la confusion avec un substitut d'adoption, mais je me rends compte dans mon entourage que finalement peu de gens la font, heureusement. Faut vraiment avoir des raisonnements simplistes pour croire que trois courriers par an peuvent remplacer les joies de la m/paternité... Cela n'a pas de sens.

Concernant l'égoïsme/humanitaire. Moi perso, sur l'échelle de Reichter des remarques à la con le "c'est bien ce que vous faites" me gêne bcp moins que d'autres remarques blessantes volontaires ou involontaires.

La première fois que l'on m'a dit ça, j'étais sur le point de changer la couche de ma fille. Et j'ai répondu "oui je sais, c'est bien de changer une couche pleine de chiasse puante qui a dégouliné sur le body et je suis en fin de vie de mon paquet de lingettes, j'adoooore". La pauvre petite dame n'a toujours pas compris que j'étais en plein second degré et a du me prendre pour allumée... Bon ça m'a défoulé, faut dire que j'étais contrariée ... pour le body !

Je rejoins JVM pour le fait qu'il faut malgré tout tenter de faire comprendre aux gens que nous ne faisons pas de l'humanitaire. Mais moi, avec les années, j'ai arrêté d'utiliser le mot "égoïste" malgré l'efficacité de son côté provoc'. Le mot geste ne me plait pas non plus, un geste c'est souvent bref.

Pour moi l'adoption est un acte d'amuuur comme dirait djoni, et c'est ce que je réponds aux gens qui trouvent qu'on a tout d'un kouchner portant sur son dos un sac de riz pour sauver le monde.

Pour moi l'adoption c l'amour qu'il y a au sein d'un couple (dans le cas des adoptions couples of course) et ce couple veut le concrétiser par l'agrandissement de leur famille, et c'est bien sûr le désir qu'a chaque parent de vouloir donner de cet amour infini qui sommeille au fond de lui à un autre enfant à venir, bio ou pas.

L'amour est après tout un acte égoïste car il est rare d'aimer sans rien recevoir en retour. Mais je trouve que de résumer l'adoption à sa partie égoïste est bien réducteur et peu flatteur, même si une fois de plus le côté provoc' de la formule permet de faire passer le message plus simplement.

Et pour rejoindre Nenette, bcp de gens ne sont pas capables de cet acte d'amour, je ne les juge pas, mais je le constate au quotidien notamment à cause du racisme et des préjugés à deux balles qui arrangent les bien.

Alors tant pis si ma démonstration est moins claire pour les bleus qui n'y connaissent rien à l'adoption. Et s'ils ne comprennent pas la nuance au bout de deux phrases d'explicatifs dans lesquelles je peux inclure la notion d'égoïsme, je passe mon chemin. Cela fait bien longtemps que je ne tente plus de faire l'éducation des gens peu hermétiques...

Tant que ça n'a aucune incidence sur la vie de mes enfants bien sûr, ma générosité envers les autres a des limites !

Anonyme a dit…

L'adoption est un peu un mélange de tout, non ? un peu d'égoïsme de la part des parents, un peu de beau, un peu d'humanitaire (c'est fatal et puis c'est pas super de vivre en orphelinat même si c'est dans son pays), un peu de malheur quand même (celui de l'enfant qui ne voit plus ses parents biologiques et qui s'en souvient), un peu de bonheur retrouvé, la joie d'être ensemble même si on n'a pas la même couleur et qu'on ressemble pas à tati georgette, tout ça tout ça quoi !

Moushette a dit…

Anonyme, 0% d'humanitaire, vraiment zéro !!! Même ceux qui veulent adopter un grand et/ou lourdement handicapé cela reste un geste d'amour et pas humanitaire. Ce familles nous disent "je me capable d'aimer cet enfant, de bien l'élever et des gérer ses différences". Y a rien d'humanitaire dans cela, ou alors nous n'avons pas la même définition de ce mot.

Nadine Fontaine a dit…

je suis toujours gênée par cette revendication de l'égoïsme, même si c'est pour contrebalancer les insupportables diplômes du "bien" qu'on nous octroient, nous qui avons adopté.
Si j'en crois le Petit Robert, l'égoïsme c'est 1. la "disposition à (...) rapporter tout à soi", 2."l'attachement excessif à soi-même qui fait qu'on recherche exclusivement son plaisir et son intérêt personnels". Exclusif? je ne me reconnais pas dans ce qualificatif. Tous les adultes en désir d'enfants ne pouvant en concevoir n'adoptent pas. Cela ne veut-il pas dire que pour adopter un enfant, il faut un petit quelque chose en plus ? Au-delà de l'égoisme - devenir ainsi parent - et qui ne ressortirait pas non plus de l'action humanitaire? Dans le terme d'égoïsme, il me manque l'autre. Adopter (comme mettre un enfant au monde, je suppose) c'est aussi un mouvement vers l'autre, non ? Peut-être une question de définition... on n'a pas la même du mot "égoïsme"! Pour moi, l'égoïsme exclut l'autre qui n'est là que pour répondre à ses besoins. Adopte-t-on un enfant seulement pour satisfaire son désir d'enfant? Exclusivement? On peut-être, mais pas moi, enfin je ne crois pas.
nadine

ganesh46 a dit…

tout à fait ok avec votre analyse, c'est au départ de toutes façon un geste égoïste de faire ou adopter un enfant car on sait que l'on ne sera forcément pas des parents parfaits!car ce genre de parents c'est comme le père Noël ça n'existe pas...
quant au parrainage, bien avant de penser à adopter nous avons commencé à parrainer une petite fille réfugiée en Inde qui a maintenant 17 ans. Lors des entretiens d'agrément les travailleurs sociaux nous ont bien demandé si nous faisions la différence entre adoption et parrainage (ça avait l'air très important pour eux et tant mieux!)
voilà notre filleule à passé le Bac, partiellement réussi, nous espérons lui payer de longues études supérieures!!!
en ce qui concerne les enfants on a encore qqs années devant nous
bises à tous
Anne qui se lâche et qui a retrouvé son mdp!!!

z e n c h a dit…

Didier Hot a beaucoup parlé de parrainage aux assises.


Ce week-end se déroulaient à Arras les Assises régionales de l'adoption. Didier Hot, délégué régional d'Enfance et familles d'adoption, nous explique de quoi il s'agit. ...

Quels sujets ont été abordés lors de ces assises ?

« Nous avons beaucoup parlé de parrainage. Certains enfants, pour des raisons diverses, ne seront certainement jamais adoptés. Les parrains acceptent de donner du temps pour s'occuper de ces enfants, les rassurer. Et parfois, ce sont des jeunes qui ont encore leurs parents. Mais ces derniers ont besoin d'un peu de recul pour les aimer. Le parrainage, c'est une démarche qui est ouverte à tous les volontaires. »

Anonyme a dit…

Bonjour je mappelle sonia je vis a delhi jai 3 nouveau nee a etre adopter je parle anglais pour plus dinformztion contacter moi au +9195 60 642502 merci

Anonyme a dit…

bonjour, rohanna je vis en guadeloupe j'ai deux enfants mais je souhaite vraiment adopter un enfant pas que mes grossesses se sont mal passée mais bien au contraire ce sont des période de ma vie que je n’échangerai pour rien mais ce désir égoïste m'émane de plus en plus j'en ai parler autour de moi mais tous me tourne vers le parrainage donc je réponds si après je peux adopter cet enfants parrainer pourquoi pas mais je veux vraiment adopter , en ce moment je fini ma dernière année pour être infirmière et je compte vraiment réaliser les démarches pour mais je vous avoue que être face à un refus m'anéantirai plus que vous pouvez l'imaginer. et être mère seul avec deux enfants pensez vous que cela soit un frein? je veux vraiment un enfants sils sont jumeau encore mieux ...donc si vous pouvez me donner des infos des conseil mistikbad@yahoo.com