jeudi 25 février 2010

Pas de fumée sans feu, Zorro en mission ?

On m'avait demandé de garder le secret, et je sais bien garder les secrets, mais là manifestement le secret il n'existe plus, vus certains commentaires sur le blog, et vu surtout le nombre de messages que je reçois depuis ce matin... me demandant s'il est vrai, que je pars en mission en Haïti.

Voici ma réponse ........... roulement de tambour : et bien je n'en sais rien, lundi soir je vous aurai dit c'est sûr, car j'avais été informé par quelqu'un de très haut placé que l'on comptait sur moi pour cette mission d'information pour se rendre compte sur place de l'état de santé physique et psychologique des enfants dans les orphelinats de Haïti. Je devais me tenir prêt au départ de façon imminente car il aurait lieu d'ici deux à trois jours. Je me suis préparé donc, mais le délai s'amenuise et l'absence de nouvelles me donnent à penser que cette mission n'aura pas lieu ou tout au moins sans moi... j'en suis à écouter des rumeurs, moi aussi !

Voyons le bon côté des choses, je suis un grand optimiste, si je ne pars pas :
- Les secrétaires des consultations seraient ravies car depuis mardi matin que je leur ai annoncé qu'il faudra peut être supprimer du jour au lendemain mes consultations, elles sont dans un état de stress pas possibles... (d'ailleurs les fuites c'est peut être là car elles ont pu dire à des familles qui appelaient pour confirmer un RV que rien n'était sûr !).

- Mes amis pédiatres (qui sont gentils, certains étaient prêts malgré des programmes surchargés à me prendre la garde que j'ai faite cette nuit, si j'avais dû partir dés mercredi), car ils ne me verront pas absents pendant quelques jours...

- Ma petite famille, qui auront leur papa et leur mari ce week-end, et qui ne trembleront pas que je me trouve coincé sous des décombres.

- Et puis surtout, si j'y vais je pourrai voir en direct le match de rugby demain soir. Il y a quand même des priorités dans la vie !

Je plaisante bien sûr, mais je suis déçu car même si j'étais inquiet, j'étais extrêmement motivé par cette mission.

Inquiet de ne pas être digne de la confiance de ceux qui me confiaient cette tâche, inquiet de ne pas pouvoir m'occuper autant que je l'aurai souhaité des petits enfants vus sur place, inquiet d'embêter des collègues de mon service et d'inquiéter ma p'tite famille.
Inquiet aussi parce que, j'allais peut être au casse-gueule, je pouvais être manipulé dans des grandes manoeuvres qui me dépassent.

Mais surtout, motivé à fond les manettes (comme dit mon arsouille de 7 ans), motivé pour voir pleins de petits et faire un rapport rapide détaillé et précis de leur état physique : les parasitoses, les dénutritions je vais assez vite pour en faire le tour. Et même si pour nos médias, on a l'impression que sans psys on ne sait pas réfléchir dans notre société, je crois que j'ai vu assez d'enfants et assez de p'tits adoptés pour juger de leurs états de stress, de leurs angoisses, de leurs demandes, et contrairement aux freudiens je le fais sans divan (en bagage accompagné c'est lourd le matos de spykanaliste : le divan le fauteuil et la pipe).

Grosse parenthèse sur le psys, j'en connais plein (des wagons je vous assure) de très bons, d'excellents, dans le domaine de l'adoption et dans d'autres sujets, tant pour en parler mais surtout pour s'occuper d'enfants, j'ai mon petit réseau à qui je confie sans aucune crainte mes patients. Je ne sais pas s'ils sont freudiens, lacaniens, analystes, thérapeutes à poil long, cliniciens ardennais ou autres, le point commun de ce que j'apprécie est l'aspect concret, les pieds sur terre !
Ce qui m'horripile c'est la tendance pour parler de tout ou de rien, de nous montrer quelqu'un le regard un peu vague, le verbe sûr et pas toujours compréhensible, l'expérience aléatoire, mais comme en dessous, il y a écrit psychologue clinicienne, psychanalyste elle a forcément raison....

J'étais aussi motivé, pour leur faire des câlins, à ces petits, leur dire qu'on pensait à eux, et même si : moin koz kreol rénionais, mais pas créole haïtien, je pense qu'ils auraient compris le sens de mes paroles. Et tout ça c'était bien plus important que toutes mes craintes !

Bon j'ai de plus en plus de doute vis à vis de mon départ... les rumeurs qui ne sont que des rumeurs me disent qu'une des mes collègues que j'apprécie bien serait elle aussi sur le départ, j'ai toute confiance en elle, et le mieux aurait été qu'on y soit à deux ou trois, c'était son voeu à elle aussi. A deux on aurait fait un sacré boulot, j'aurai bien pris "mon" Jean-Jacques ou "mon" Jean-Charles en rab... plus quelques "psy à pieds sur terre".
Mis à part que ce n'est pas très agréable de ne plus en avoir entendu parler, j'ai eu un peu peur d'un veto, car ma grande gueule, ouverte surtout en ce moment pour défendre les petits haïtiens ne plaît pas toujours, mais il semble que ce soit plutôt un aspect pratique, si vous n'êtes pas à Paris, vous êtes loin de tout, marre de la centralisation de notre pays. Loin de Paris vous êtes un plouc !
Ceux qui parle de Province (pour mettre dans le même paquet les bourguignons, les bretons, les toulousains, les ch'tis) m'énervent autant que ceux qui disent ces pays-là (pour désigner sous ce terme les pays d'adoption d'origine aussi varié que la Colombie, le Vietnam, la Russie ou la Polynésie).
Ce que je trouve surprenant aussi c'est qu'on n'ai pas fait appel au CSA, ni pour cette mission, ni pour donner un avis sur la situation en Haïti !

Bon, je vous laisse le téléphone est en train de sonner, peut être pour me dire que je dois être à Orly dans 20 minutes.

10 commentaires:

Romi a dit…

Bonsoir,

Nous étions plusieurs à nous réjouir de votre éventuel départ ... si ça se fait tant mieux pour les enfants et les parents et si ça ne fait pas, tant mieux pour vos secrétaires et votre famille.
J'imagine assez bien le stress que cela peut occasionner pour votre entourage affectif comme professionnel.

donc j'espère que ce coup de fil est donc le bon ...

Michèle, Haiti 2005

C-line a dit…

Oh non !! On vous croyais deja la bas... quel deception... On a besoin de vous !!! Decidement un coup oui un coup non... Pauvre France.

Anonyme a dit…

on espere toujours vous voir allez a la rencontre de nos timouns

je me doute que vous etes indispensable pour vos collegues et secretaires mais nous on crois en vous et en votre travail !!!

si notre timouns arrive un jours dans notre famille nous serons ravie de l emmener a dijon au fin fond de la campagne comme chez nous d ailleurs !!

merci pour votre aide

steph

Brigitte & lilou a dit…

elle est très bien votre collègue, c'est elle qui a vu Lilou à son arrivée et qui verra sans doute ma nièce, maintenant j'aimerais beaucoup avoir votre avis et votre regard sur tout ça...
c'était peut être le bon coup de tel
brigitte

Laure So a dit…

Effectivement les rumeurs hier soir courai courai, donc j'esperai j'esperai
Ce matin, en appellant le SAI j'avoue j'ai posé a mon interlocutrice,la question de votre départ, elle m'a dit avoir le nom des 6 personnes mais ne pouvoir les communiquer !!
Si par hasard vous ou votre collegue allez la bas, passé a notre dame de la nativité, je prie pour que de "vrais" pro voit ma fille.
Si c'est le cas bon voyage, si non bon match
Laure Sophie, maman d'Edlina a NDN 20 mois et en attente de "rapatriment"

Servanne, a dit…

Bonsoir Docteur,
Laure-So l'a dit, si vous faites parti des 6, tant mieux et sinon, merci pour votre présence à nos côtés avec vos collègues... J'espère qu'ils passeront voir nos ti mouns, notre Diégo, à Notre Dame de la Nativité, et comprendrons que nous attendons de nous retrouver, après s'etre aimés et adoptés fn octobre lors de notre comparution.
Continuez, Docteur, votre voix est importante pour nous tous...
Servanne y Juan, Laura et Romane, adoptées en Colombie et Diégo, 14 mois, à NDN, encore làbas
(jugement d'adoption en attente d'homologuation par la Doyenne Joseline Casimir)

Nous serons à la réunion Ile de France 78 et dept limitrophes du 12 mars 19h à Mignot organisée par le Dr de Truchis pour les parents de l'adoption et ceux notamment dans l'attente vers nos ti mouns en Ayiti.

Sylvie a dit…

Bonjour
J'attendais cette infos avec impatience et je reste un peu sur ma faim, tout comme vous Docteur.
Cependant, si vous deviez partir, voici ma requête.
Ma fille Rose-Lidia se trouve à la Crèche Notre Dame de la Nativité. Elle ne fait pas partie des 116 enfants car ma procédure d'adoption n'est pas encore au stade du jugement. Cependant, si vous partez, si vous vous rendez dans cette crèche, et si vous avez suffisament de temps pour également examiner les enfants qui ne sont pas encore sur le départ, cela me rassurerait de savoir que vous avez vu ma puce. C'est une requête tout à fait personnelle et vous allez surement en avoir d'autres, mais comme vous le savez, nous parents d'enfants haïiens toujours làbas, nous sommes inquiets sur l'état de santé et l'état psychologique de nos Timouns.
Merci pour ce qui vous faites, pour ce que vous dites. J'ai enfin le sentiment que quelqu'un comprend ce que nous vivons.
Sylvie, maman de Rose Lidia au regard triste.

Anonyme a dit…

bon j'espère que vous êtes parti la bas !!!!!!! parce que VOUS savez de quoi vous parlez et vous connaissez bien les ptits!!!!
bon ... si vous êtes la .... votre collègue sera vos yeux et vos oreilles!!!!!
en tous cas si vous etes parti et que vous passez par NDN , j'accepte les propositions de bizouillage pour mon petit gars Marceau (Marcoché la bas) .
bon voyage ou bonnes consults ou bon match en fc .........
merci pour ce que vous faites.
Pat maman de Noé 6 ans ici depuis 2 ans et Marceau 4 ans la bas......

Anonyme a dit…

Espérons que vous allez partir. Les enfants là bas ont besoin de gens comme vous; et puis un retour utile à nos amis politiciens est urgent. Pour le Rugby le pays de Galles est bien sur la route.

annie-claude a dit…

Bonjour, je tombe sur votre blog au cours de mes recherches de soutien éventuel au Collectif SOS haiti enfants adoptés.
Ce que je lis me fais penser que votre soutien à leur cause serait d' une grande utilité, qu' en pensez-vous?
http://www.etic-communication.com/haiti/