dimanche 14 novembre 2010

Et la famille comment ça va ?

Petit billet d'humeur de début de semaine, il se veut totalement apolitique mais plus "attristé".

On a encore changé de ministre de la famille... et donc de l'adoption, ce qui veut dire qu'il faut repartir à zéro (ou presque) avec un nouveau cabinet pour tout expliquer les problèmes, dont certains sont particulièrement aigus : Haiti (et les enfants attribués qui y restent), les adoptions simples prononcées par excès et bien entendu les consultations d'adoption qui n'ont toujours pas de reconnaissance, d'aide, etc....

Ce qui m'énerve pas mal en tant que vieille rombière (et les habitués de ce blog savent que je revendique ce titre), c'est que le mot famille n'a pas été prononcé dans l'annonce du gouvernement, cette institution qui me semble essentielle, une des bases primordiales de notre société et de beaucoup d'autres sociétés. A cette heure, j'ignore quel ministre s'occupera de tous ces dossiers familles (pas seulement l'adoption) qui me, qui nous tiennent tant à coeur !

13 commentaires:

z e n c h a dit…

Adieu Morano au secrétariat d'Etat à la Famille, elle devient secrétaire d'Etat à l'apprentissage et à la formation professionnelle... et adieu tout court à la Famille (pas de secrétariat d'Etat à la Famille) dans ce "nouveau" gouvernement.

Désignation de Roseline BACHELOT (Solidarité et cohésion sociale) ?

Moushette a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Moushette a dit…

Oui, c'est inquiétant de ne plus voir la famille dans nos ministères...

Dans les problèmes, vous oubliez de mentionner les OAA dont les subventions se sont encore réduites cette année comme une peau de chagrin : 172 000 euros de subv' pour une quarantaine de OAA qui assurent la moitié des adoptions en Frande ! La subvention allouée à notre OAA ne paye meme pas les timbres (montant subv' inférieur au budget poste !!!). Quant à l'AFA, ils bénéficiaient de 3,25 millions d'euros...

Si nous (notre OAA) ne bénéficions pas d'autant "d'huile de coude" de la part du SAI, j'aurais de quoi être irreversiblement écoeurée par notre gouvernement...

Claire a dit…

Bah, les OAA, de toutes façons, c'est bien connu, c'est du bénévolat ! Qu'on nous reproche d'ailleurs après au prétexte qu'on est juge et parti... Eh ben tiens... Sont encore gentils de nous donner des timbres !

Le changement de ministre vous inquiète ? Pfff... Moi j'aurais tendance à penser que les conseillers restent exactement les mêmes et que la politique aussi. Hélas. Mais vous vous y connaissez certainement plus que moi.

Moushette a dit…

Hé bin même les bénévoles ont besoin de sous pr payer les billets pour aller faire le tour des orpheux de l'autre côté du globe...

Et c'est pas demain la veille que je vais aller à la nage en Inde (juste pasque ma valise pèse 25 kg bien sur....)

Brigitte & lilou a dit…

et si les OAA et l'AFA ont moins de subventions et que par ailleurs ont veut supprimer les adoptions individuelles, ça veut dire quoi pour l'adoption en France ?
Brigitte perplexe

enfants d'ukraine a dit…

et oui, ils ont encore oublié que la famille est la base de la société. S'ils continuent encore à ignorer la valeur de l'homme, c'est pas gagné pour l'avenir !

Armelle

Gurvan a dit…

Euh, je pense qu'il n'y a plus d'action du tout pour la famille... jusque 2012.
Au ministère de la Solidarité et cohésion sociale, on va parler équité, handicap, discrimination positive, mixité. Pas vraiment famille. Les différents aspects vont être dispersés dans différents ministères (économie, santé, jeunesse, etc) je crains.
Corinne et la pingoofamily

Tamaiti Julien a dit…

MAIS OU EST PASSEE LA FAMILLE EN FRANCE ?

La famille n'est plus le noyau dur de notre société...

D'ailleurs, la République française a failli ne plus avantager fiscalement le mariage.
Il s'agit d'un avantage certes uniquement économique, mais il correspond à un geste concret de la République en faveur de couples prêts à fonder des familles, et ainsi pérenniser les citoyens de la France de demain.
Son annulation éventuelle est forte de symboles, symptomatique d'une société qui favorise le capital à l'humain.
En somme : faites des économies et des profits, pas des bébés.

Et la famille dans tout ça ?

Bruno Turquet a dit…

Je rejoins le commentaire de Brigitte.
Difficile de comprendre que l'on veuille à la fois professionnaliser les acteurs de l'adoption (OAA, AFA) et leur retirer leur financement. Le Sénat a proposé récemment de prélever un million d'euros sur la subvention AFA 2011 :
http://www.senat.fr/commission/fin/pjlf2011/np/np29/np293.html
sans pour autant évoquer d'autres pistes pour un meilleur accompagnement des enfants et des parents.

Je crains également que le dossier de l'enfance délaissée en France ne reste au point mort. Mme Morano était l'une des rares personnes à connaître l'étude de JM Firdion (http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/es391-392e.pdf) qui constatait (page 2) que "Les personnes ayant été « placées » sont largement sur-représentées parmi les populations sans domicile (estimées à 23 % sur cette enquête de l’Insee, à comparer à 2 % en population générale logée), en particulier parmi les plus jeunes (35 % parmi les 18-24 ans)".
(Le placement en question est celui en foyer ou famille d'accueil).
Il y a certainement mieux à faire pour les enfants d'ici ou d'ailleurs que des économies sur le système actuel.

Anonyme a dit…

Je suis célibataire de + de 40 ans, j'ai 2 enfants adoptés via OAA. Comme quoi ça existe quand même des OAA qui n'ont comme critères que ceux du pays dans lequel ils sont accrédités.
Je ne défends pas les OAA qui ont un système de sélection bien à eux mais pour être bien au fait des demandes qui arrivent chaque jour, je peux vous dire qu'il y a des agréments plus que particuliers avec des demandes encore plus particulières. exemple vu/lu : "Un enfant noir pourquoi pas mais pas trop foncé quand même" ou "on voulait l'asie mais comme c'est trop long ben on ira en Afrique" et je peux vous dire qu'il y en a plus qu'on le pense et des pires. C'est pour moi intolérable d'entendre et encore plus de lire ce genre de propos dans les rapports sociaux.
Il serait bien plus urgent à mon sens de réformer l'agrément pour qu'on ne lisent plus de tels propos. Je suis ravie que ces familles aient été refusées par l'OAA.
Il est évident que tous les adoptants "individuels" ne sont pas des mécréants au même titre que tous les OAA ne sont pas des "sectaires".
Véro

Bernardo a dit…

Moi je pense qu'on va repêcher Nicolin dans quelques jours pour le mettre à la famille.
Ca lui permettra de voyager....

sab a dit…

changement du secretaire d'etat a la famille? le depart de bk va permettre , enfin!!!!! aux petits haitiens adoptes de rentrer en france. comme quoi quand on veut....