samedi 20 octobre 2012

Les adoptés y a qu'ça de vrai ! (les enfants d'abord 3° partie)





A mon avis, c'est une grande nouvelle dont on n'a pas assez parlé.... cela dérange toujours.

Pourtant, il y a quelques jours le Centre National des Adoptés a été créé. Vous trouverez en cliquant ici un article sur ce sujet du Huffington Post. Ils ont aussi un site tout neuf.

Et en cliquant ici, ici et , les sites des associations qui se sont regroupées pour créer le CONSEIL NATIONAL DES ADOPTES, mais c'est encore sur ce FAMEUX site qu'on en parle le mieux !

Ils en ont marre qu'on ne les entende pas, qu'on se serve du fameux intérêt supérieur de l'enfant pour faire avaler n'importe quoi.
Ils en ont marre, que (c'était il y a quelques années, j'espère que c'est du passé) les associations de parents les voient de haut, comme des enfants bien sympathiques, mais qui ne sont pas assez sérieux, voir comme des petits jeunes qui font se réunissent pour faire la fête....

Ce ne sont plus des enfants, mais ils ne sont pas si loin de leur enfance et cette enfance, ils ne l'ont pas oubliée.

Il est plus que temps de leur donner la parole aux adoptés, de les écouter avec respect et non condescendance, car comme je leur dis toujours, dans une formule un peu humoristique : "L'adoption, c'est vous qui la vivez, c'est nous qui en vivons !".

Les premiers que j'ai rencontré ce sont "les" Racines coréennes, à mes débuts au CSA, il y a 8-9 ans, c'étaient les seuls plus jeunes que moi, et j'ai des relations amicales avec tous leurs présidents : Hervé, Kim, David et maintenant Hélène, j'ai aussi rencontré Yolaine la "fondatrice", et pleins d'autres chevilles ouvrières : Anne-Lyse et beaucoup d'autres. Les seuls reproches que je leur faisait, c'est quand ils manquaient les réunions du CSA et que d'autres parlaient à leur place !
Ils ont été bien présents dans la Journée Elisabeth Rousseau, je les ai fait entendre au Congrès de la Société Française de Pédiatrie, Hélène m'a demandé ma collaboration pour la lettre ouverte-tribune dans Libé.
Je ne serai jamais leur porte-parole, ils n'en ont pas besoin, mais je suis heureux d'avoir été par moment leur mégaphone.

Pour mémoire, il y avait en ces temps ancestraux, comme représentant des adoptés : Racines coréennes et une mamie, qui avait été adoptée pendant la guerre de 39-40, qui avait écrit il y a de longues années son histoire dans un livre.... elle était complètement larguée, ne pigeait rien à rien, et surtout son histoire qu'elle généralisait sans excès était la sienne point à la ligne.

Les associations c'est des centaines, des milliers d'histoire, c'est aussi ce qui les rend fortes.

Ensuite, il y a eu, "les" Voix des Adoptés, que j'ai vu naître, grandir, ils ont "envahis" mon Attestation Universitaire" et cette invasion a été de celles que l'on souhaite, tant leur franchise, leur vérités et plus encore leurs expériences ont été riches pour les débats.

Ces deux associations se sont alliées (avec une 3° que je ne connaissais pas), attention, ne cherchons pas à les faire taire !

Et puis... il y a Julien.... mon fils, mon petit frère plutôt, au moins petit frère d'esprit, un peu mon fils aussi puisque son adorable 2° fille m'appelle "pépé". Il est membre de ces deux assoc, et un membre important.
J'ai été son directeur de thèse, mais l'élève dépasse largement le maître (normal, il avait quand même pris de l'avance lui l'adoption, il y baigne depuis les années 70). Son blog est un puits d'érudition.
L'autre jour, désespéré de ne pas trouver grand chose sur l'histoire de l'adoption en Russie, je lui envoie un mail, deux heures après : il me fournissait 4 références d'article. Ce mec est impressionnant !

On le demande de plus en plus pour parler et on fait bien !
Pour admirer sa performance lors de sa dernière conférence à l'AFA, cliquez ici, et vous comprendrez pourquoi les enquêtrices des services sociaux ne jurent plus que par lui.... et son jeu de jambe.

5 commentaires:

Jean-Vital de Monléon a dit…

Julien excuse moi pour le dernier lien, mais tu avoueras au choix :
- que la ressemblance est frappante
- que tu m'avais bien caché ton jeu de jambes

Plains toi à la baby sitter de tes filles, c'est elle qui m'a orientée
sur le "fameux coréen à la mode et sa danse du cheval" !

Mamaucy a dit…

Ah ça ressemble donc à ça une conférence de l'AFA... Je me disais aussi, avec un tel budget il y a forcément des effets spéciaux maousse costaud !!! Psy en lettres clignotantes, il fallait oser.
Bon dimanche et pas trop d'aigreurs d'estomac en lisant les commentaires, hein !!!

Julien ChAbAdA a dit…

Bon là, Jean, j’avoue que tu m’as fait rougir, et bien démasqué et cerné ! (Normal quand on a affaire au Super Zozo masqué et métèque…;-)) Alors forcément, cela m'invite (à la danse ?) à te répondre...

La ressemblance avec PSY est assez frappante, c’est vrai ! (moins beau que moi le jour de mon mariage,certes, mais plus à l'aise que moi que lorsque j'ai introduit le bal...)
Et si je me suis mis à la danse, mon cher Jean, c'est bien à cause de toi : vu que tu fais du rap en Conf' sur les Ados adoptés (lien en cliquant ICI) en chantant 'Alors on danse' de Stromae, j'ai suivi ton conseil ! :-))et ai opté pour la danse donc... Par contre pour les chemises, je n'ai pas -encore- opté pour le style Hawaïen, ni pour les cols Mao d'ailleurs... |-))
Quant à mon légendaire jeu de jambes, je suis plus branché latino Salsa (sans doute sous influence positive des adoptés d’Amérique latine de la VDA) que danse du cheval (je hennis un remerciement à ma Babysitter préférée avant de repartir au Grand Galop bien sûr...)… Et le jeune poulain un peu intimidé et gauche que j’étais au départ te sera toujours reconnaissant de lui avoir donné des ailes de Pégase pour ne pas rester trop terre à terre et oser explorer le vaste monde de l’adoption… Et pour reprendre le qualificatif de ton fidèle Bernardo dans un usage équestre, je te redis merci, cher Maître-étalon !

En écho au gentil message précédent de Mamaucy, je dirai que si j’ai éventuellement des aigreurs d’estomac, se sera a fortiori en lien avec à ma consommation de Kimchi (met central de la cuisine coréenne un zeste pimenté…) !

Depuis que le Maître et l’élève se sont adoptés mutuellement, et que le Maître a donné à l’élève des jambes pour avancer sur le chemin de la connaissance, de l’expérience, et de la passion de l’adoption, l’élève a développé une irrésistible envie de danser parfois et éventuellement de surprendre son Maître… Ce qui ne veut absolument pas dire que l’élève ait dépassé le Maître, mais que leur adoption mutuelle (empreinte d’amitié, d’échanges, de respect, et d’admiration…) est fertile et constructive dans l’intérêt de l’adoption et des adoptés…

Enfin, il est souvent considéré que les adoptés qui n’ont pas connaissance de leurs origines souffrent tout au long de leur existence du manque de miroir biologique… Et bien,cher Jean, tu es le tain (savant mélange alchimique qui effectue la juste et bonne réflexion) le mieux adapté dont ont besoin les adoptés, le tain expert et bienveillant, celui qui a pu faire défaut aux adoptés à certains moments verrouillés ou obscurs de leur existence et qui leur permet d'y voir mieux ou plus clair sur ce qui est -ou pas- du ressort de leur adoption… Alors que nos deux miroirs continuent à entretenir leurs reflets et s’éclairent mutuellement pour la suite évidemment !

Jean-Vital de Monléon a dit…

C'est vrai que j'avais oublié mon rap de Stromae à Marseille

Sarah KADDAR a dit…

Bonjour ,
actuellement élève de seconde au lycée Georges Clemenceau de Nantes, j'ai un exposé à faire sur l'adoption. Ainsi, comme je suis tombée sur votre site, je souhaiterai si possible recueillir votre témoignage.
Seriez-vous d'accord?
Merci et bonne journée.