mardi 12 janvier 2010

Pleins de pensée pour les Timouns

C'est le gros titre ce matin, mais combien de temps cela va-t-il durer dans notre monde d'égoïsme ?

Pour ma part, je pense très fort à Haïti, ce pays déjà tellement fragile, qui vient d'être ravagé par un nouveau séïsme, et encore plu aux petits haïtiens qui attendent leurs parents dans les "crèches", en espérant que celles-ci ont tenues bons.

Je pense aussi aux parents, qui même s'ils n'ont pas encore leurs enfants dans leurs bras, sont déjà les parents de leurs bonhommes et bonnes femmes de là-bas. J'imagine leur inquiétude et je suis solidaire dans leur angoisse.

27 commentaires:

Framboise a dit…

Des nouvelles rassurantes de notre crèche ce matin. Tous les enfants et personnels sont sains et saufs.Notre petit Achille va bien...
Mais combien de souffrances va encore endurer ce pays ?
Nos tendres pensées pour le peuple haïtien.
Framboise, maman de Marilou (Chine)et Achille, toulaba en haïti

patxi a dit…

Pourquoi ce pays subit il encore de telle catastrophe ? Je pense aujourd'hui à tous ces parents qui attendent leurs timouns, à mes amis Haïtiens encore là bas ou en france, au peuple Haïtien qui souffre.
Patricia maman de Jameson (arrivé en octobre)

Anonyme a dit…

c'est terrible ce qui se passe dans ce pays
Je pense aux enfants qui attendent des parents, et bien sur aux parents très inquiets pour leur enfant encore sur place, à tous ceux qui se dévouent dans les orphelinats pour améliorer le quotidien de ces petits Timouns.cette nouvelle m'a glaçée ce matin.
Heureuse pour vous Framboise que tout aille bien pour Achille et sa crèche!
Claire

z e n c h a dit…

Situation extrêment grave.
Un drame terrible qui me rappelle brusquement le tremblement de terre en Indonésie et le tsunami qui a frappé plusieurs pays!

Suivez les évènements à Haïti sur le fil Twitter de CNN

Brigitte & lilou a dit…

ma nièce va bien et les 170 enfants de l'orphelinat sont sains et saufs mais de très mauvaises nouvelles d'ailleurs (orphelinats amis ... toutes mes pensées pour ce pays en souffrance et pour les parents qui attendent
brigitte

C-line a dit…

Ceux qui on des bouvelles, Pouvez vous mettre le nom des creches ! Merci

Brigitte & lilou a dit…

la crêche GLA pour ma nièce (crêche de ma fille également) : interview de la directrice pour ceux qui parlent Anglais
http://www.msnbc.msn.com/id/26184891/vp/34838342#34838342
courage
Brigitte

Aurèle a dit…

Toutes mes pensés sont en Haïti depuis ce matin, mon fils est bien là pourtant mais je ne peux oublier ce petit pays si cher à mon coeur.
Mes amis haïtiens, les timouns encore là-bas et tous ceux dont je n'ai pas de nouvelles ce soir.
Grosse pensée pour les parents bio de nos enfants, pour les parents adoptants en attente et pour Ayiti

Aurèle

malounette a dit…

Toute l'horreur ce matin en écoutant la radio... Pourquoi ce pays déjà si durement touché par la pauvreté fait il les frais d'un évènement naturel aussi dramatique ? Pour nous aussi, enfants et personnel de la crèche d'où vient notre loupiot sont sains et saufs, mais pas de nouvelles d'autres transférés dans d'autres crèches... On espère que le pire n'est pas arrivé... toutes nos pensées solidaires pour cet attachant peuple haïtien qui nous a permis de devenir, à notre tour, parents de petites merveilles...

Claire, maman de Ugo (le 300ème petit Haïtien sur vos listes, Docteur...)

Servanne, a dit…

Bonjour Docteur,
merci pour votre soutien. La crèche Notre-Dame de la Nativité est très touchée, beaucoup de dégats, de bléssés et des enfants décédés. Sur 120 enfants, nous n'avons les nouvelles que de seulement d'une vingtaine pour l'instant. J'ai pu par miracle avoir la nounou de notre fils Diégo, 1 an, il est vivant et il semble aller bien.
Pe de nouvelles, entre les nounous ou Eveline Louis Jacques la directrice au tel, mais besoin urgent de nourriture, de lait pour les enfants, de médicaments... ils sont dans la rue, en degors des batiments.
Besoin de signalmer aux ONG d'aller sur place à la cr_che voir les besoins :
Notre-Dame de la Nativité
8 bis rue Delva - Fontamara 27
Port aux Princes
Tel Eveline : 509 37 23 52 60. SI vous pouvez nous aider à envoyer les secours sur place.

Et une maman medecin cherche une place pour partir aider, travailler sur place, elle a l'habitude des urgence internationales et ne trouve aucun vol dans les ONG, aucune place pour partir avec médicaments. Si vous pouvez aussi nous aider
mon mail : servanneyjuan @ free.fr sans les espaces.

Servanne et Juan, parents de Laura et Romane adoptées en Colombie et en attente de Diego (dossier au jugement, sorti du parquet et en attente ensuite de l'entrée au MOI)

Anonyme a dit…

Nous revenons de 3 semaines passées avec Léandre en HAITI. Lui est encore là-bas. Pas de nouvelles.Si quelqu'un peut nous aider: crèche SED à Carrefour, la directrice est MME Sylvain.
beatricerobuchon@orange.fr

merci

Moushette a dit…

Il y y une récap' sur la situation des crèches de Haïti sur le blog de la Cigogne ici : http://celine-steph.blogspot.com/

Nini a dit…

Notre bébé est dans une des trois crèche de l'oeuvre sociale DON D'AMOUR. Des nouvelles nous sont parvenues hier sur Facebook : tous les enfants et toutes les nourrices de DON D'AMOUR sont sains et saufs.

Elizzz a dit…

A la maman de Léandre, il semble que la crèche où se trouve votre petit, SED à Carrefour, cela aille bien pour les enfants :

"crèche SED (soutien aux enfants en difficultés) à Carrefour :
d'après une maman se rendant en haïti, elle a pu avoir la directrice de la crèche mais après le 1er séisme (pas de nouvelles après)les enfants et la directrice sont sains et saufs"

Bernard a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
lolotte a dit…

Bernard, je ne hurle pas,;-) mais je pense qu'il s'agit là d'une démarche très différente de ce qui s'est passé pour l'Arche de Zoé: les familles qui demandent le rapatriement des enfants le font pour ceux pour lesquels un apparentement a été fait, un jugement rendu...et qui étaient dans l'attente de la finalisation de leur dossier, dans les méandres des différentes administrations.Il s'agit de LEURS enfants!
Au delà du coté humain de la chose, tirer ces enfants de l'enfer de Port-Au-Prince (les directrices des crèches commencent dramatiquement à manquer de vivre pour les enfants)cela permettra de libérer des places pour les enfants qui vont se retrouver sans protection aucune...Lolotte, le coeur qui saigne pour son pays de coeur, celui où sont nées ses filles

Jean-Vital de Monléon a dit…

On sait qu'en cas de catastrophes naturelles les ays raisonnables interrompent tout dans les processus d'adoption. Le temps de sauver des vies, d'essayer de rendre tout plus clair. Il était évident que la rumeur d'hier matin n'était qu'une rumeur, la France ne risquait pas de lancer tous les adoptants à la recherche de leurs enfants.

La grosse différence avec le tsunami, c'est qu'en Haiti, contrairement à l'Indonésie, il y a plusieurs centaines de familles en attente tout à fait légale de leurs enfants. Certains ont dû perdre leurs enfants, certains vont les perdre dans les semaines qui viennent d'épidémies de famines. Je sais ce que c'est de perdre un enfant et quitte à être larmoyant, Hello Kitty ou nunuche, j'ai de la solidarité pour ces familles. J'ai aussi de la solidarité pour ceux qui attendent leurs enfants et dont le processus complètement honnêtes risquent d'être encore plus retardé.

Je pense aussi à tous les haitiens qui ont perdu leur vie aux enfants qui se retrouvent sans parents, aux parents sans enfants !

Mais avec beaucoup de colère, je ne suis pas dupe et je sais que comme à chaque misère certains vont tenter d'en profiter les vautours, les pédophiles, et on est obligés de prendre des mesures cruelles à cause de ceux là !

Anonyme a dit…

ci dessous un lien d'une personne mettant son blog au service des adoptants pour
donner des nouvelles des crêches
http://celine-steph.blogspot.com/

Isabelle

Bernardo a dit…

Parce qu'ils ont connu la catastrophe d'Armero en 1985 (et le début du voyeurisme télévisuel avec la petite Omayra) et le terremoto d'Armenia-Pereira en 1999, les parents adoptifs d'enfants colombiens et leurs enfants se sentent profondément solidaires des parents et postulants d'enfants haitiens et expriment,par ma plume, toute leur tendresse et toute leur amitié au peuple haitien qui souffre.

A Bernard : ne comparons que ce qui est comparable. L'Arche de Zoe était une entreprise d'escroquerie en ce qui concerne l'adoption, portant sur des enfants non attribués (dont l'attribution n'était pas faite et ne pouvait non plus l'être car aucun jugement ne les avait déclarés adoptables). Les enfants dont on parle ici sont des enfants attribués par décision légale. Rien à voir.

A JVM : On ne pourra jamais empêcher les vautours en cas de catastrophe. Suffit de regarder les banquiers aujourd'hui (et je ne parle pas des ascensoristes) !

Emmanuelle a dit…

Chapeau à tous ceux qui contribuent et partagent. Bouleversants témoignages sobres mais lourds de toutes les angoisses et forts de tous les espoirs... Courage à tous. Toutes nos pensées bien sûr à ceux qui souffrent là-bas.
Emmanuelle, maman adoptive de 2 petits bouts.
De Madagascar où je pense à vous, à eux...

Brigitte & lilou a dit…

docteur on est obligé de prendre de bonnes mesures pour éviter les débordements mais le canada et les pays bas se sont organisés pour rapatrier les enfants, comment peut on faire en France pour ne pas le faire ? ma nièce est légalement la fille de ses parents en Haïti depuis décembre alors bien sur je croise les doigts pour qu'on puisse le prouver .... le tribunal s'est écroulé, j'espère que le dossier n'a pas disparu....
brigitte

jocky a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

quelqu'un parle t'il Chinois ici?

pour ma part, j'ai signée la pétition qui circule pour le rapatriement des enfants adoptés, en France
http//www.rapatriement-haiti.over-blog.com
faites circuler svp!
je ne sais pas quoi faire de plus
Claire

Valé a dit…

Je pense aussi beaucoup aux parents dans l'attente... à ceux qui sont dans la souffrance parce qu'ils ont appris le décès de leur timoun... J'espère que les familles françaises seront entendus et que les enfants pourront rejoindre le foyer qui les attend, de manière légale en effet, très vite. Avant qu'il ne soit tard. J'ai aussi une pensée pour les parents biologiques de mon fils qui s'inquiète du haut de ses 5 ans et demi, de savoir s'"ils se sont faits mal"... J'espère pouvoir le rassurer un jour... Et puis je pense à tous ceux que j'ai croisés là-bas, à ce peuple, si attachant, si digne et si courageux...

Anonyme a dit…

je voudrais savoir et pour les gens qui on parrainner un enfants a haiti sa se passe comment car ses enfants la aussi on besoin d amour et que l on sache comment ils vont

Jean-Vital de Monléon a dit…

Merci Bernardo d'avoir bien répondu à tout le monde, d'autres réponses seront dans mon article d'Agoravox... à suivre


Jocky pouvez vous être plus précis ? ;-)

Jean-Vital de Monléon a dit…

Suite aux conseils de Framboise et sans vérification je ne parle pas bien le mandarin, je viens d'éliminer le commentaire de jocky, dommage c'était joli...