mercredi 16 décembre 2009

Professore de Monleon... non ma commendatore perché no, (secondo episode)

Comme je le disais dans le message précédent, quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage.... quand on veut éliminer un confrère, trop actif (voir hyperactif), trop populaire, trop entier, trop sale caractère... on dit qu'il veut être professeur !
Et c'est l'arme des mesquins pour tenter de me mettre hors-jeu.

En ce moment, il y a de grandes discussions sur les consultations adoption. On espère tous que cela va bouger, mais beaucoup tout comme moi sont prudents car trop souvent déçus. Les choses ont l'air de bouger sérieusement et l'effet "bulldozer" (moi je crois que les bulldozers sont plus efficaces que les solex pour faire bouger les inerties) développé par Madame Morano, repris par Monsieur Monchau et j'espère transformé par la" mystérieuse" CR2L commence à ébranler les forteresses. Ces trois personnes sont des obstinés, et quand ils ont compris que quelque chose pouvait être très utile pour les enfants, ils sont décidés à faire avancer ce quelque chose, parfois avec du franc parler, parfois avec un comportement un peu teigneux, choses pas forcément utiles ou bien vues, mais tellement plus agréables qu'un consensus mou ou une hypocrisie de salon.

Donc, avec ce mouvement en faveur des consultations spécialisées pour les enfants adoptés, chacun propose ce qu'il pense être le mieux, exprime ses opinions, et c'est très bien... même si certains qui ne connaissent pas grand chose, ou qui ont juste des comptes personnels à régler, devraient parfois la fermer !
Par mon expérience (la plus ancienne après celle de Jean-Jacques), par la taille de ma consultation, par l'estime des familles nombreuses (ou plutôt des nombreuses familles) qui me font confiance en consultations, par la confiance des associations d'adoptants ou d'adoptés qui me demandent des articles ou des conférences, par les idées originales que j'ai déjà eu et qui ont porté leur fruit (les consultations pré adoptions, le diplôme universitaire) ou qui devraient voir le jour dès que j'aurai eu un peu de temps (l'école des parents, l'école des ados), par la confiance que me font certains qui créent des consultations (plus de 10 confrères créant des consultations d'adoption m'ont demandés une formation d'une façon ou d'une autre) je crois avoir le droit de dire mon mot, je pense avoir une expérience pour m'exprimer.
C'était une page de publicité, j'vais pas me gêner, ça équilibrera un peu, avec ce que certains racontent dans mon dos en ce moment !
Et bien, si beaucoup me font confiance, certains aimeraient bien m'éliminer... Je sais mes défauts, trop gros (pas seulement sur la balance, mais par la taille de ma consultation), trop bavard, trop vite réactif, trop rapide à prendre la mouche, et à monter illico sur Tornado dès que je sens l'adoption menacée, trop passionné surtout. Mais sans cette passion, cela ferait longtemps que j'aurais jeté l'éponge et que je ne m'occuperai plus d'adoption.

Si l'on m'accuse de mes défauts j'assume. D'autres choses m'irritent bien plus : qu'on ne me reproche pas de tout vouloir pour moi et rien pour les autres, j'ai le plus grand respect pour notre grand frère à tous de Pau, et trop d'amitié pour mes gentilles petites soeurs de Brest, Versailles, Reims, Clermont, Nantes, le Nord, etc, etc... en en oubliant pleins d'autres dont le "petit" frère de Hyéres et bien d'autres encore...
Et qu'on n'essaie pas de faire croire que je suis obsédé par le désir d'être professeur de médecine. Ma principale ambition personnelle est d'avoir plus de moyens, pour pouvoir continuer et de ne pas avoir à dire NON. Car j'en ai marre, de dire NON aux familles qui attendent un RV avec moi, ou un avis urgent à distance sur le dossier de l'enfant qu'on leur propose. J'en ai marre de dire NON de n'avoir pas le temps de faire une formation. J'en ai marre de dire NON quand je n'ai pas le temps d'écrire un article qui permettrait de partager les connaissances et ainsi une meilleure prise en charge. J'en ai marre de me dire NON, et de n'avoir pas le temps de mettre en route l'école des parents et l'école des ados qui seraient si utiles !
Un autre désir, celui de ne pas voir la prise en charge des enfants adoptés galvaudée, voir des consultations d'adoption qui n'en auraient que le nom se multiplier, cela au détriment des familles. La quantité n'a jamais remplacé la qualité.

Jusqu'à maintenant par ma volonté, la bienveillance, la patience et la tolérance de mon chef de service et du directeur du CHU, je peux consacrer presque la moitié de mon temps aux petits adoptés. J'aurais de quoi y passer quatre fois plus de temps, rendre encore plus de service, juste pour le plaisir de ne pas dire NON, pas pour être Professor.
Jusqu'alors rien ne nous a été donné, tout sera bon à prendre, pourvu qu'il y ait un peu plus que des miettes !

7 commentaires:

Thierry a dit…

Doctor De Monléon,
Pas besoin d'être "Professor", quand on est Papa de Petirou !! Quel bonheur de voir notre 'Tit Tom se montrer du doigt quand on lui lit l'histoire des deux mamans de Petirou. Il a bien compris notre bonheur depuis que notre poche est pleine de ses rires !
Et des nôtres: pendant que j'écrivais ce post, 'tit Tom a rempli la cuvette des wc avec 2 rouleaux de papier toilette, 2 balles en plastique, et touillait le tout tranquillement, avec les 2 mains! Il était bien surpris de me voir éclater de rire devant sa bêtise!!
Tu seras plombier mon fils, et peut-être ... Professor plombier!!!!
PS: tant pis pour les consultations pleines à craquer, on vous fait quand même de la pub auprès de nos amis adoptants!!

Jean-Vital de Monléon a dit…

Vous avez mille fois raisons Thierry. Si je n'ai aucun besoin, aucune aigreur aucun regret de ne pas être professor, c'est quand je vois tous mes enfants ... et la consultation d'adoption outremer et Petirou sont aussi mes enfants...

Jean-Vital de Monléon a dit…

Allez j'avoue tout, une autre raison qui m'empeche à tout jamais d'être professeur, je vais vous avouer un vice caché, je n'ai jamais fumé, jamais bu de café, j'ai une vie familiale paisible.......................................................................................................mais ....................................................................... je suis capable quand je suis en colère de regarder ceci : http://www.youtube.com/watch?v=JJ2VjGiYzY4 en boucle, et aprticulièreemnt l'épisode du golfeur jusqu'à 10 fois de suite.

Pensez vous que quelqu'un qui a ce comportement puisse être un jour professeur ?

Véronique a dit…

Mais peu^t-être qu'il en faudrait plus des "comme vous" Professeur pour secouer le cocotier de "plus haut"???

malounette a dit…

Je rejoints Thierry, pas besoin de "Professeur" pour ce que nous avons de plus cher au monde, nos enfants du bout du monde.
D'ailleurs, s'en soucient-ils nos petits rayons de soleil ?
Enfin un grand merci à vos supérieurs qui vous permettent de continuer votre activité, les familles adoptantes ont décidément trop besoin de vos conseils avisés, même après plusieurs années d'arrivée de l'enfant...

Claire, maman de Ugo, qui a ressorti ce soir de la bibliothèque "les 2 mamans de Petirou" pour faire un lien avec la consultation d'avant-hier

Anonyme a dit…

il y a des consultations adoption a Nantes??

novembre2008.over-blog.com a dit…

Bonjour Docteur, mes Petirou à moi ne sont pas encore arrivé mais j'avoue que ce livre est déjà dans ma bibliothèque... il me permet aussi à moi que mieux comprendre comment cela va se passer une fois mes enfants avec nous ... merci pour vos écris qui nous ont beaucoup apporté ... Il serait quand même plus simple qu'il est des consultations aux quatre coins de la France....
Bonne continuation ..