jeudi 14 février 2013

Ils l'ont voté, de quoi va-t-on parler maintenant ?




Voilà cette loi qui a fait couler beaucoup d'encre, de salive, d'indignation de part et d'autre a été votée... cela va jouer les prolongations avec son passage devant le sénat, le conseil constitutionnel, d'autres manifs.

Ma grande crainte que j'ai exprimé à de nombreuses reprises, avant même la présidentielle est qu'on s'en tienne là !

Il y a pas mal d'autres soucis pour l'adoption, et il ne serait pas bon les oublier, une fois que cette loi qui ne change rien pour l'immense majorité des familles adoptives et des postulants à l'adoption sera appliquée.


Quels sont les problèmes demande Madame Michut (que chacun connaît comme la concierge du fameux Bernardo) ?

Et bien par exemple : la chute du nombre des enfants adoptables, l'éternel frilosité pour s'occuper en France de l'enfance délaissée, l'accompagnement avant, pendant et après l'adoption des familles, accepter qu'une adoption internationale soit une adoption plénière, l'augmentation des "particularités" pour les enfants proposés....

Je vous laisse en suggérer d'autres.

J'attends que cela bouge, qu'on n'en reste pas là, j'ai beaucoup d'espoir pour cela avec Madame Chapdelaine pour vite convoquer le CSA.

17 commentaires:

Jean-Vital de Monléon a dit…

Je tiens à mettre le premier commentaire pour vous dire que j'attends avec délectation le commentaire qui dira "c'est quoi ce blog, ça devient quoi ? il y a même la photo de Taubira, maintenant !"

Romi a dit…

Bonjour Doc,

Personnellement je pense que l'adoption est mal barrée depuis quelques mois, quelques années, et franchement je ne suis pas sûre que cela change quelque chose en mal !!!
Ensuite pas sûre non plus que les PMA soient en discution.
donc à la question : de quoi va t'on parler ?
rien !
ça c'est mon sentiment à l'instant T ... demain est un autre jour.

Michèle

Romi a dit…

Au fait, c'est vrai ça ! c'est quoi cette photo de Taubira ???

Michèle,

Anonyme a dit…

Eh, je disais juste que je trouvais que cette affaire monopolisait un peu le blog et en faisait changer le ton. C'était un regret, pas une condamnation !
La photo ne m'a pas du tout interpelée, peut-être parce qu'une photo de l'assemblée nationale ne m'interpelle pas. Mais il me semble que ce n'est pas le même genre de photos, non ? Et ce n'est pas une question de parti ! ;-)
Bref, bien contente que ça soit fini, moi aussi je préfère que pour le moment la loi en reste là, et j'attends avec impatience vos prochains posts. :-)
Cordialement
Claire

CorinneB a dit…

Ah, et si on parlait d'un sujet top important ici: l'adoption internationale est de plus en plus centrée sur les enfants à besoins spéciaux. Quelles limités pour les parents? Qu'elle assistance à la décision? Et que faire des 28000 agréments si il n'y a que 2000 enfants adoptables dont une majorité de cas médicaux? Vaste débat...

armelle a dit…

Bonjour Doc,
Heureusement que ce sujet intéresse ce blog (il ne le monopolise pas soit dit en passant!), vu que l'on y parle des enfants et de l'adoption, il a donc vraiment sa place ici.
Comme vous docteur, je suis assez inquiète sur le sort des petits adoptés et je compte bien faire tout ce qui est possible pour la simple citoyenne que je suis pour défendre leurs droits.
Armelle

Nenette a dit…

J'ai bien ri Docteur;)

Sérieusement je pense comme Corinne que le grand chantier de l'adoption de demain c'est de préparer les futurs parents à l'accueil d'un enfant grand ou à particularité.
Il va bien falloir prendre en compte la réalité des enfants en attente de parents aujourd'hui.

Brigitte a dit…

"c'est quoi ce blog, ça devient quoi ? il y a même la photo de Taubira, maintenant !"
(comme mi :-))))
Brigitte de Lilou

Jean-Vital de Monléon a dit…

Effectivement, je suis d'accord, le grand sujet c'est la préparation à accueillir un enfant qui risque d'être compliqué...

ou à ne pas pouvoir accueillir d'enfants...


Claire, ce qui vous interpelle c'est donc les photos où je suis à l'arrière plan... là on ne me voit pas... je ne suis pas (encore) député !

Jérôme a dit…

Bonjour,

Ce n'est pas politiquement correct d'écrire cela, mais tant pis je me lance :
- suppression de l'AFA et réattribution des moyens matériels et financiers de l'Agence aux OAA (évidemment sous condition : critères clairs de sélection des familles, qualité des formations de préparation, ...). C'est sans doute une erreur de ma part, mais pour ce qui concerne l'adoption, je fais naturellement plus confiance à des petites structures motivées et dotées de bons relais locaux qu'aux gros machins administratifs...
- Réduction du nombre de fonctionnaires travaillant au SGAI : étonnamment, alors que le nombre d'adoptions à l'international est en chute libre, le nombre de fonctionnaires chargés d'examiner les dossiers et d'attribuer les visas est stable. Moins étonnamment, la nature ayant horreur du vide, les dossiers sont survérifiés ce qui engendre bien souvent un retard totalement inacceptable dans l'attribution de visas (est-ce normal d'attendre 3 mois un visa des autorités françaises, quand tout est en règle du côté des autorités étrangères et que votre enfant vous attend dans un orphelinat ?)
- D'une manière générale, réduction des contraintes administratives françaises post-adoption : nous devons nous plier à toutes les exigences des autorités étrangères, et c'est normal car ces autorités nous confient leurs enfants. Mais il est anormal et inacceptable que les autorités françaises s'arrogent le droit d'exiger toujours plus de documents et de justificatifs. On ne leur demande pas un avis sur la qualité du travail des autorités étrangères, mais de transposer en droit français une décision prise par une autorité étrangère légitime.
- réactivation des réseaux de volontaires pour l'adoption internationale, et mise en place de liens plus forts avec les OAA français travaillant dans le pays.

Naturellement, toutes ces propositions n'engagent que moi... et comme ce sujet me tient particulièrement à coeur, il est fort possible (voire probable) que je me trompe. Mais franchement, vous ne croyez pas que la machinerie administrative est à simplifier dans ce domaine ?

Jérôme

Jérôme a dit…

Et j'allais oublier : obligation pour tous les journalistes de France et de Navarre de lire votre blog et ses commentaires avant d'écrire quoi que ce soit sur l'adoption !

Et ce même si ça devient n'importe quoi ce blog (il y a même la photo de Taubira maintenant...). ;o)

Jérôme

Bernardo a dit…

On est loin de la fin des soucis :
Le prochain combat (et il est de taille) : expliquer aux parlementaires que, de l'avis majoritaire des adoptés et des adoptants, la plénière est la meilleure forme légale d'adoption, si elle n'est pas contre-indiquée et il ne faut surtout pas la supprimer, ce qui est clairement dans l'air...
Avez-vous lu l'avis de la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme sur l'adoption par des couples de même sexe qui remet complètement en cause la plénière (sous la vieille rengaine de son blocage de l'accès aux origines) ?
C'est cela qu'il faut faire comprendre à nos chers parlementaires : l'adoption plénière n'est pas un obstacle systématique à la recherche des origines.
Les prochains débats sur la famille risquent d'être redoutables sur ce sujet.

@Jerome : quid d'une incitation de nos institutions à l'adoption des pupilles de l'Etat grands (ces enfants grands ne sont pas l'apanage des pays étrangers mais encore fadrait-il le rappeler à nos ASE)

laurence C a dit…


j'adhère complètement au politiquement incorrecte de Jérôme...
et j'ajoute : ce blog est formidable même quand ça devient n'importe quoi !

Laurence

Unknown a dit…

Bonjour Docteur,

je me permets de vous écrire ici car je n'ai trouvé aucune de vos adresse mail... Nous avons passé la Saint-Valentin ensemble à Versailles et je vous remercie pour cette conférence.
Pour vous aider à me resituer, je vous avais posé une question sur l'adoption de deux enfants de parents différents. Je souhaiterais vous contacter par email afin d'éviter de commenter à droite à gauche...
Je vous donne le mien : julien.fortier123@gmail.com.

J'espère pouvoir vous lire très prochainement,

Sincères salutations,

Anonyme a dit…

Ca alors, une photo de Taubira ! C'est quoi ce blog ? :-)
Tout à fait d'accord avec les propositions de discussions précédentes. Une des grandes questions, outre les autres qui sont importantes, c'est celle de l'accompagnement pré- et post-adoption, par les COCA, mais aussi au plus proche des parents qui en ont besoin. Dans certains département cela se passe plutôt bien, dans d'autres c'est beaucoup plus problématique. Sans oublier les questions qui tournent autour de la plénière (cf enfants d'Haïti).
Anne

Mamaucy a dit…

Bonsoir Doc,
Je me suis soigneusement tenue à l'écart de vos écrits sur le mariage et l'adoption homo, et sur tous les écrits portant sur ce sujet d'ailleurs.
Mais comme vous j'espère qu'on usera autant de temps parlementaire et de méninges (et peut etre meme plus) pour parler de l'enfance délaissée en France et pour mettre aussi la pression pour une politique de l'adoption internationale digne de ce nom...
A suivre !
A bientot, sans rancune d'une vieille lectrice parisienne

Anonyme a dit…

Bonjour,

@Jérôme je suis tout à fait d'accord avec vos propositions!

L'adoption a besoin de réformes, d'idées, surtout d'une vraie volonté.

Essayons de faire bouger les choses et restons vigilants
!
Virgule