mardi 28 août 2012

Au feu les pompiers, les connards sont de sortie !





A désespérer !

Ce matin sur France Inter, j'apprends qu'un adolescent aurait avoué avoir foutu le feu à Orgon, ce qui aurait fait cramer quelques centaines hectares.

Et bien entendu pour corser l'info, le journaliste annonce que ce grand garçon est..... le fils du maire....  et encore mieux le fils adoptif.....

Je viens de regarder, ce que l'on trouve sur le net, pour l'instant pas trop de commentaires "de haute volée", pas trop de conclusions hâtives, de la part des journalistes, mais aucun ne se prive de bien signaler que le fils du maire est ADOPTE.

Cela ne devrait pas tarder, et merci si vous trouvez des journaleux qui commencent à en tirer des conclusions ou à interroger des experts de l'adoption qui vont nous dire "que pour l'adoption, tout se joue à l'adolescence", que "cet enfant n'avait pas résolu son attachement" ou "que c'est la seule façon qu'il avait pour exprimer son mal devant la quête des origines", etc, etc, etc.... Tout cela affirmé bien sûr, sans rien connaître de l'histoire de cet enfant, de l'histoire de cette famille. On pourra avoir du matos pour relancer le prix Sergent Garcia !

Mais tout le monde sait que l'adoption c'est simple, qu'ils vont tous mal, tous pour la même raison... laquelle ? Hé bé ça dépend des modes !

Si les journalistes n'ont pas encore sorti leurs lieux communs, on peut quand même se demander pourquoi ils annoncent tous que cet enfant a été adopté ?

Quel respect de la vie privée pour une enquête qui commence !

Et pourquoi ne signalent-ils pas toutes les particularités médicales et sociales de chaque suspect dans chaque affaire ? Hein pourquoi signale-t-on que les adoptés  ?

Moi, ça m'intéresserait de savoir que "l'homme qui a découpé la maîtresse de son beau-père sous les yeux de son berger allemand (à moins que ce soir le contraire) avait les pieds plats" ou que "le violeur de la maison de retraite avait redoublé son CM1", ou encore que "le chauffard qui a renversé les tables du Bistrot des Amis a été opéré des végétations à l'âge de 12 ans" ou même que "le voleur de Bry-sur-Marne, spécialisé dans le vol des chaussettes gauches pour homme de taille 42 avait échoué non seulement pour obtenir son permis côtier, mais aussi son examen d'urines".


Parce que si les journalistes étaient moins impudiques, avec les adoptés, "les enfants de tous", cela éviteraient peut être à des magistrats d'être aussi hâtifs dans des prononcés d'adoption...

Cela éviterait aussi à tous les crétins de France, leurs commentaires ....

Car si pour l'instant les journalistes n'insistent pas trop, si vous voulez vous faire mal, allez jeter un coup d'oeil sur les commentaires des Mesdames (et Messieurs) Michu (comme les appellent Bernardo) sur les sites de "discussion" des journaux.
Parce que même si je comprends qu'un incendie volontaire ça fout en rogne, l'imbécillité aussi !

Quelques exemples "moi si je le chope je lui coupe les c...., et à ses parents, même adoptifs, pareil", des bêtes et méchants comme ça il y en a des dizaines, mais le summum, c'est celui qui se croit gentil et qui pense défendre Monsieur le Maire : "attention, ce n'est pas vraiment son fils, il est adoptif, en plus c'est un roumain".

Cela me rappelle, une maman, vue en consultation pré-adoption, qui hésitait à adopter en Roumanie ou en Bulgarie, car on lui avait dit (ce qui n'est pas faux), qu'un certain nombre des enfants originaires de ce pays étaient d'origine Rom.... et son médecin traitant (c'est elle qui me l'a dit) lui aurait conseillé de ne surtout pas adopter un enfant de cette origine, car ils possédaient dans leurs gènes le chromosome du vol.... ben voyons !

14 commentaires:

Elisabeth a dit…

Je me suis faite la même réflexion que vous quand ce matin aux infos j'ai entendu: c'est le fils ADOPTIF du maire; il était en effet nécessaire d'apporter cette importante précision!!
Elisabeth

cricri a dit…

bien dit!!!!
cricri

Anonyme a dit…

Que je suis naïve, moi qui pensais que pour les mineurs, c'est l'anonymat qui était de rigueur... C'est vrai qu'ils n'ont pas donné son nom juste "le fils de...". Quant à la notion d'adoption je vois déjà poindre des avis de spécialistes de l'adoption qui se sont déjà illustrés à maintes reprises sur le sujet des adoptés déracinés etc etc et qui ont servis de cadeaux de Noël (suivez mon regard).
Que c'est lourd d'entendre toujours les mêmes aneries...
Véro

Julien ChAbAdA a dit…

Bah...
Faut-il blâmer les adoptifs d'être tout feu tout flamme et d'avoir le sang chaud ( à défaut d'être de sang bleu...) ?
Et puis s'ils sont pourvus du chromosome du vol, si ce n'est pas le vol de l'avion-cigogne mais celui de la colombe (de la paix), nous (adoptifs) pouvons éventuellement avoir des aptitudes innées à garder notre sang froid... ;-))

Anonyme a dit…

Ces précisions ont l'art de nous hérisser le poil et de nous mettre dans une colère du même type que celle que vous exprimez. Et bien sûr quand en plus ils en rajoutent sur l'origine, d'ailleurs dans des faits autres.... c''est INSUPPORTABLE. Il faudrait qu'à chaque interview, l'éducation des journalistes se fasse. Anne

Moushette a dit…

Et ouaih, ce genre de sous-entendu CQFD a le don de m'énerver. "adopté = criminel, délinquant, looser...".

En tout cas je vais avertir nos voisins : ils devront triplement se méfier de ma fratrie de futurs pyromanes en herbe !!!

(non mais sérieux vaut mieux rire de la bêtise des journalistes...).

Sur ce, m'en vais planquer allumettes, briquets et bouteilles de produits enflammables...

Véronique, a dit…

Bien dit, Doc !!
d'accord avec vous

Véronique de Bretagne

Bernardo a dit…

Tu sais que t'es beau, toi, quand tu te fous en rogne !
Cela dit, dans cette belle Bretagne du Golfe (où on ne met pas de mises en garde en cas de tsunami, mais où les melons qu'achète maman au marché sont délicieux sous le soleil !), ce que j'ai pu lire et/ou entendre (Ouest France, Télégramme de Brest, France-Cul et Jazz Magazine) ne parlait pas de l'état adoptif de l'enfant, ni de sa romanitude.
Tu ne m'as pas dit coment se dit "un abrazo" en tahitien....

Anonyme a dit…

Et si on opposait seulement aux journalistes la loi :
"Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse
a.. CHAPITRE IV : DES CRIMES ET DELITS COMMIS PAR LA VOIE DE LA PRESSE OU
PAR TOUT AUTRE MOYEN DE PUBLICATION
a.. Paragraphe 5 : Publications interdites, immunités de la défense.
Article 39 quater
Il est interdit, moins de trente ans après la mort de l'adopté, de publier par le livre, la presse, la radiodiffusion, le cinématographe ou de quelque manière que ce soit, une information relative à la filiation d'origine d'une
personne ayant fait l'objet d'une adoption plénière.
Les infractions à la disposition qui précède sont punies de 6 000 euros d'amende ; en cas de récidive un emprisonnement de deux ans pourra être
prononcé."

Aline

Anonyme a dit…

Ah mais c'est qu'il y a des erreurs dans ce billet! Les journaleux ne signalent pas QUE les adoptés! Ils signalent aussi les personnes d'origine maghrébine, ou africaine, ou de confession musulmane. Quant aux Roms, ce sont tous des voleurs de poules, c'est bien connu, c'est pour ça qu'il n'y a plus de bons poulets dans les rayons, les Roms les ont tous volés! J'ai une anecdote à ce sujet. Lorsque Tavernier prospectait pour son film "holy Lola", j'ai eu l'occasion de discuter avec sa fille, qui participait aux recherches de témoignages. Elle m'a raconté des trucs incroyables, racontés pas des parents adoptants, ou en cours d'adoption, du genre: "nous on préfère adopter en Asie, parce que les asiatiques sont travailleurs". Ou "on n'est pas racistes, mais on ne veut pas de Noir, parce que quand même, ils ne sont pas aussi intelligents que les autres". Beurk. Elle était stupéfaite, moi aussi. Peut-être ces parents n'en seront-ils pas de merveilleux parents pour leur enfant, mais je ne pense pas qu'ils en fassent les meilleurs citoyens du monde.
Tout ceci est affligeant. Pour moi, c'est ce qui est le plus difficile à accepter.

Muriel, mère adoptive de 3 merveilles nées en Afrique, dont 2 précoces.

Greg a dit…

Boa, échouer à un examen d'urine, c'est courant. Mes fils échouent presque tous les matins et même, c'est arrivé à mes filles :-)

Nenette a dit…

Je dois être la seule à ne pas avoir été choquée alors, avec mon mari... Les journalistes auraient pu dire aussi, le cas échéant : "dont les parents se disputaient la garde" " qui était suivi depuis plusieurs années suite au décès de sa mère" que sais-je. Peut-être que les problèmes psychologiques du garçon viennent de son abandon ou de son adoption, peut-être pas, en tout cas c'est sûrement à creuser non? Pourquoi se voiler la face?
Muriel votre message reflète parfaitement le discours politiquement correct actuel, le seul admis aujourd'hui sous peine de se faire lyncher et traiter de tous les noms par les gens biens pensants (et tolérants...). Vous oubliez que les asiatiques, les noirs etc sont aussi plein de préjugés et donc de "racisme", voir même parfois entre eux, des plus clairs aux plus foncés, des mieux nés aux moins bien nés etc.
Je ne suis pas sûre qu'inculquer à ses enfants la méfiance et la détestation du méchant "blanc" oppresseur soit non plus le meilleur service à leur rendre.
Nous avons tous des préjugés les uns sur les autres.

Anonyme a dit…

Mais c'est bien sûr, tout le monde le sait...adoption = attention future délinquance...c'est normal non??? Catalogués nous sommes!! Et , tout le monde le sais les adoptions qui marchent, celles où les enfants sont intelligents...en Asie bien sûr.Je confirme, mon premier (Malgache) est un vrai petit cochon en orthographe!!Normal docteur, il ne vient pa d'Asie,mais alors je m'en moque bien...mes enfants d'Afrique sont le coeur de mon coeur.
Amitié
Catherine maman d'un prince Malgache et d'une rincesse de Djibouti!

Mamaucy a dit…

Je n'ose dire comme Bernardo que vous etes beau quand vous vous énervez, mais je le pense !!!
Ce qui me surprend depuis quelques mois, c'est la précision "parent adoptif", très souvent erronée (pour des enfants qui sont en fait en famille d'accueil, ou qui n'ont jamais été adopté par leur beau-parent). Je ne comprends meme pas que soit précisée une telle 'qualification', surtout quand elle ne peut que créer de la confusion et des polémiques. Mais cela fait des années que plus personne ne s'indigne que l'on précise que le criminel était "maghrébin", "africain", etc, il faut donc bien passer à autre chose !!!
Mamaucy