dimanche 4 décembre 2011

Adoption en Polynésie....

Un reportage hier sur France O..... qui m'a .... enfin..... je n'en dirai pas plus..... si ce n'est que j'ai été touché par la délicatesse, le courage, la tristesse de la famille biologique.... tout ce qui doit être dit est très bien dit par Julien. Foncez sur son blog.

Un message viendra sur quelques généralités et les choses à surtout ne pas faire si on va adopter en Polynésie !

6 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai vécu 5 ans à Tahiti et maman adoptive de deux canailles d'Ethiopie. Je suis très attachée à mon île et comme vous je ne vais pas en rajouter mais franchement le reportage était difficile à regarder jusqu'au bout. Je suis allée sur votre blog en me doutant d'une réaction de votre part. Je respecte le faaamu pour bien connaître cette tradition mais là c'est du n'importe quoi.
Merci et au plaisir de vous lire. Sandrine

Anonyme a dit…

Maman faaamu, je suis un peu moins sévère que vous sur ce reportage.
J'y ai entendu quand même de belles phrases ici et là qui reflètent bien le faaamu , et le vécu des familles fanau (bio) était sincère, leurs émotions étaient palpable, et ont fait comprendre je pense, j'espère, à beaucoup de gens qui préfèreraient ne pas le savoir que confier un enfant ne veut pas dire nécessairement que les parents de naissance ne l'aiment pas, bien au contraire. Hé bien rien que ça, c'est énorme à faire passer auprès de beaucoup de gens, même auprès de personnes concernées de très près par l'adoption (pour être directe: des adoptants ou même des parents adoptifs) ou auprès de certains professionnels.
Par contre j'ai moi aussi été très choquée par le "démarchage" du papa faaamu, les cartes de visites, le fait d'aborder les gens de but en blanc dans la rue, jusqu'à la pressurisation de femmes enceintes, très très choquant.
Donc je suis plus mesurée que vous, ce reportage, du fait essentiellement d'un de ses protagoniste, pour la première partie des "recherches" est effectivement une vue de piedsnickelés du faaamu comme dirait Julien, mais d'autres choses, notamment après la naissance du bébé, les relations autour du bébé entre les deux mamans, les émotions de chacune de ces femmes, la procédure judiciaire, donne une image réaliste de ces aspects là du faaamu. En tous cas moi ça m'a parlé, et certaines scènes m'ont émue et rappelé des émotions que j'ai aussi connu, moi même ou senti chez les parents fanau de ma princesse.
Une Maman faaamu

katell a dit…

Vivant actuellement à Tahiti et maman de 4 enfants dont 2 adoptés (Mali et Haiti) ...ce démarchage est loin de m'étonner car j'ai régulièrement des couples de métro en vacances qui me sautent dessus pour me demander "ou trouver un bébé " , affichettes au supermarché ou sur les poteaux de lampadaires ne sont pas rares non plus ...

Katell

Jean-Vital de Monléon a dit…

pour Maman Fa'a'amu : L'émotion des familles bio m'a beaucoup touché comme je l'ai déjà dit, tout n'est pas à jeter dans ce reportage.


Le démarchage m'a effrayé tout ce que je déconseille aux familels ui viennent me voir, et dans les conférences que je faisais pour Maeva Polynésie....

Anonyme a dit…

Je serais tres interessee de connaitre votre avis plus en detail si vous avez le temps un de ces jours. Merci!

Anonyme a dit…

BONSOIR,
je viens de regarder le reportage sur le fa'a'amu car c'est un sujet qui me touche particulièrement.
J'ai été également très choquée de la démarche aussi brutale et intrusif de ce couple.
Pour conclure, je souhaite sincèrement que tout ce passe pour le mieux pour cette grande famille et que tous soient heureux.