mercredi 11 avril 2012

Parfois il faut se méfier des médecins qui sont trop bons ! (Revue de presse)

On est en avril mais ce n'est un poisson, personnellement, cela me rappelle le livre "La Valse aux Adieux" de Kundera.




Grande-Bretagne : « Un médecin père de 600 enfants ! »


Le Figaro, Le Parisien

Le Figaro note que selon le Daily Mail, Bertold Wiesner, « un scientifique britannique qualifié de «radical», […] inséminait avec son propre sperme les patientes de sa clinique spécialisée dans la lutte contre l'infertilité », établissement qu’il « a fondé avec sa femme, Mary Barton, dans les années 1940 ».

Le journal indique ainsi que « pendant plus de 20 ans, le couple aurait aidé des femmes de la moyenne et de la haute société britannique, dont certaines «épouses de pairs du Royaume», à concevoir pas moins de 1.500 bébés, dont plusieurs centaines avec le sperme du mari ! ».

Le Figaro explique que « le pot aux roses a été découvert récemment grâce à des tests ADN : sur 18 personnes conçues dans cette clinique londonienne entre 1943 et 1962, deux tiers avaient pour père biologique Bertold Wiesner en personne ».

« En extrapolant ces chiffres à l'ensemble des enfants conçus dans son établissement, on estime que l'homme, d'origine autrichienne, aujourd'hui décédé, serait le père biologique d'un nombre d'enfants compris entre 300 et 600 », note le quotidien, qui rappelle que « cette pratique est bien sûr illégale, d'autant plus que les patientes ignoraient que la majorité des échantillons de sperme provenaient de Bertold Wiesner ».

Le journal ajoute que « la femme de Bertold Wiesner, elle aussi décédée, aurait détruit des dossiers médicaux, afin que les familles ne puissent avoir accès à la vérité sur leur lien de sang ».

Le Parisien aborde également le cas de ce « médecin père de 600 enfants », relevant entre autres qu’« en perpétuant cette pratique totalement illégale, le médecin a pris un risque important : celui que deux membres de son effarante descendance se rencontrent une fois adultes, et fondent à leur tour une famille. La consanguinité, on le sait, peut causer de graves problèmes génétiques ».




La photo est tirée du film : "Tout ce que vous vouliez savoir sur le sexe, sans jamais oser le demander" de et avec Woody Allen.


4 commentaires:

Elise a dit…

Ah mais quelle horreur! Mais comment peut-on être aussi détraqué?! Merci pour le partage de cette information.

zeu a dit…

Effrayant... et assez drôle en même temps ! En tout cas, le choix de la photo d'illustration est très pertinent ! Un film bien déjanté lui aussi...

Bernardo a dit…

C'est ce qu'on appelle "un médecin qui fait don de son corps à sa patientèle" ?
Quelle générosité !

cat-fr a dit…

au moins il connaissait bien son produit...