dimanche 21 juin 2009

joYeux Anni VErsaire ! joYeux Anni VErsaire !

Il y a 10 ans, le mercredi 22 juin après-midi, la Consultation d'Adoption Outremer voyait le jour.
J'ai eu auparavant quelques patients numéro zéro, des enfants adoptés vus en consultation, mais c'est il y a seulement dix ans, que j'ai voulu créer cette structure identifiée comme telle.

Il y a 10 ans, deux enfants seulement étaient inscrits, un petite fille du Vietnam, arrivée depuis quelques temps et que son pédiatre sachant mon projet avait tenu à m'adresser. Et avant elle, la jolie Olivia, qui fut la première, la N°1 !
Sa maman avait appelé quelques jours auparavant pour dire que cette petite fille venait d'arriver de Madagascar et savoir s'il y avait une consultation spécialisée dans l'accueil des enfants adoptés. A l'époque il n'existait que celle de Jean-Jacques à Pau ! Avec beaucoup de motivation et un peu de mauvaise foi, la secrétaire a répondu : "Mais bien sûr il y a la Consultation d'Adoption Outremer du docteur de Monléon !" Ma motivation était bien là, mais l'expérience pas encore ! Je ne m'en suis pas trop mal sorti avec Olivia, je l'ai revue depuis. J'ai encore une magnifique photo d'elle le jour de cette consultation : Olivia dans mes bras, faisant tout pour s'enfuir ! Elle la bouche pleins de hurlements, moi avec un sourire coincé.

Depuis 1535 patients ont suivi Olivia auxquels il faut rajouter une cinquantaine de consultations pré-adoption et quelques milliers de familles conseillées à distance.

Les premières années, c'était le Vietnam qui était en tête de mon top 10, il a depuis été doublé par la Colombie puis par Haiti. Si les enfants de la CAO proviennent de 66 pays, si plus de 250 viennent de Haiti, il y en a aussi de Malaisie, du Malawi, du Bhoutan, de la Dominique ou de Zambie.

Un peu plus de la moitié ont été vu pour la première fois peu après leur arrivée, pour les autres cela peut être de 3 mois à 30 ans (et oui, j'ai aussi vu quelques adultes)après l'adoption, pour des soucis en relation avec l'origine, l'adoption ou supposés comme tels (l'adoption reste encore trop souvent l'arbre qui cache la forêt) !

Bon anniversaire ma vieille CAO, je te souhaite encore plus grande, encore plus belle et avec enfin des moyens pour tes vingt ans. Tu as failli d'arrêter, tu as eu du mal à survivre, mais tu es toujours aussi belle.

Ne me la vexez pas ma CAO, ne l'appelez pas COCA, vous savez que je n'aime pas bien ce terme. Vous avez le droit de l'appeler par son surnom : UCM. Qu'est ce que cela veut dire ? Je vous laisse chercher, un indice, cela a rapport avec ma salle d'attente qui est la plus belle du Monde !

21 commentaires:

VIRGINIE a dit…

UCM: United Children of Monléon !

Virginie du 41

ps: bon anniversaire

Moushette a dit…

Happy Birthday !! Et plein de bonnes choses pour les 20 prochaines....

alex.biancamaria a dit…

C'est une très belle occasion pour écrire ici pour la première fois, après des mois de lecture...

Joyeux anniversaire !!!!! Et merci mille milliers de millions de fois ♥

Alexandra, maman adoptive d'une petite fille de bientôt 2 ans.

framboise a dit…

Union pour les Couleurs du Monde...mais la proposition de Virginie me semble plutôt bien !
Longue vie à la CAO...Et en cas de "menaces" d'arrêt, cher docteur, pensez à la grande communauté des adoptants et leurs enfants (et sympathisants)qui vont montrer les griffes à vos côtés.

Nathalie a dit…

UNITED COLORS of MONLéON, of course...

Joyeux Anniversaire et que cette UCM fasse des petits dans toute la France!!!

Félicitations aussi au Dr Zorro pour cette idée de génie.

Nathalie34

Anonyme a dit…

Un Coin du Monde ?
Universelle consultation médicale ?

Frédérique

Kakrine a dit…

Joyeux Anniversaire à United Colors of Montleon!
et un TRES GRAND merci pour tout ce que vous faites!
longue vie à UCM...

bernardo a dit…

Un Coño Monumental !

Bon anniversaire, l'ami

lolotte a dit…

Très heureux anniversaire!
Union colorée des mouflets?
Urgence contre la morosité?
Bonne continuation en tous cas!

tigresses a dit…

Joyeux anniversaire à l'UCM !
United Colors of Monléon ??
Mais attention de ne pas piquer la laine des Mapuche !!

les3lulus a dit…

Joyeux anniversaire !!!! Et merci encore à vous, pour vos précieux conseils !!! Longue vie à la CAO !!!!
Eva et ses parents

Jean-Vital de Monléon a dit…

Merci à tous de vos voeux (ils sont tous très très sympas) pour la CAO mon 7° enfant, enfin le 3° par ordre d'adoption, le 4° c'est Petirou...

C'est Nathalie qui a gagné, c'est un vilain petit camarade qui consulte à côté de moi, qui trouvait que la sale d'attente ressemblait à une pub célèbre et qui a trouvé ce joli surnom, c'était facile c'est inscrit sur la 4° de couverture de Naitre là-bas, Grandir ici

J'ai beaucoup aimé la proposition de Lolotte : Union Colorée des Mouflets

J'ai aussi besoin d'interprète :
Bernardo qu'est ce que c'est qu'un Cono ???? j'ai une traduction mais je pensais que tu m'aimais plus que cela !

Et Tigresse, je veux bien être gentil avec les Mapuche mais je ne sais pas ce que c'est ?

Jean-Vital de Monléon a dit…

Je mérite le prix Sgt GArcia pour le vilain lapsus, même si elle est remplie de vilains petits météques c'est une salle d'attente et non une sale d'attente...

Moi elle me fait penser cette salle d'attente à une agence de mannequins, tellement ils sont beaux tous ces enfants de l'Arc-en-Ciel

odile a dit…

Et on oublie les conférences !! parce que ça touche plein de familles même si ce n'est pas de la consultation...c'est de l'information voire de la prévention, non?
Odile qui vous a vu à Brest même (pas loin en tout cas!!) il y a 4 ans peut-être....Merci en tout cas! et bon anniversaire!!

gwendoline a dit…

Mapuche...
Allez jetez un oeil sur le blog des mes amis de l'AFAENAC et vous aurez la réponse.
http://afaenac.over-blog.org/

Gwendoline

tigresses a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
tigresses a dit…

Les Mapuche sont un des peuples originels du Chili; il y en a aussi en Argentine. Le peuple indigène mapuche se bat contre l'aliénation de ses terres...
Mes enfants sont métissées mapuche, mais il doit bien y avoir du kaweskar dans ce fameux mélange (kaweskar = peuple du sud du sud de la Patagonie / Détroit de Magellan et Terre de Feu)
Voili voilou !!!

tigresses a dit…

Merci Gwendoline pour la référence au blog de l'AFAENAC animé par l'irremplaçable Ivann !!

Anonyme a dit…

Nous n'allons pas être plus original que les autres, très heureux anniversaire que les prochaines années soient encore plus belles.
Merci encore pour le blog que nous ne nous lassons pas de consulter même si nous laissons peu de commentaires...

Claire et Yves, parents comblés d'un petit timoun

celnico and co a dit…

Joyeux anniversaire à votre consultation !! Bien que n'ayant pas fait le trajet sur Dijon avec nos petits (nous sommes juste à côté de Reims), c'est avec plaisir que je consulte votre blog remplis d'informations !
Je profite de ce message pour vous en remercier !!

Céline
(maman comblée de deux bounets arrivés d'Ethiopie il y a 3 mois)

Jacqui a dit…

Bonjour,
Je viens de chercher sur ce blog des réponses à certaines de mes interrogations. Nous sommes (mon mari et moi) apparemment un cas 'exceptionnel' (c'est ce qu'on nous a dit, on n'en revient pas et nous si ordinaires) puisque la décision de l'agrément a été reportée (ni oui ni non). Nous avons un fils biologique de 11 ans qui est en pleine forme et qui accepte l'idée de l'adoption avec sérénité. Il est sans enthousiasme particulière pour l'adoption il est vrai (ça fait trop longtemps qu'on essaie de lui faire un petit frère/soeur il a bien le droit de ne plus tellement y croire), mais il est très épanoui, bien entouré par des amis, super bien équilibré (j'en suis très fière, n'est-ce pas) et il est sûr de notre amour. l'AS nous a envoyé voir un psychologue à Paris puisqu'il n'y avait pas de psychologue attitré dans le service où on traite notre dossier. Le contact a été bon avec le psy que nous avons vu plusieurs fois, avec et sans notre fils, et elle a donné un avis favorable. Le contact était plus difficile avec l'AS et elle a donné un avis défavorable ou très mitigé en mettant en cause une notion de filiation. Ensuite on nous envoie refaire tout le processus avec un deuxième psychologue qui est arrivé dans le service. Nous sommes un couple on ne peut plus normal (bien évidemment pas parfait mais je n'en connais pas beaucoup des gens parfaits). Nous avons réfléchi longuement à l'adoption avant de demander l'agrément. Mon mari est français. Je suis anglaise, ma soeur et son mari ont adopté un petit garçon il y a 7 ans. On leur a dit de garder son prénom d'origine.
Lors du premier rencontre avec le deuxième psy il y a qqs jours on nous a dit que nous aurions des problèmes de filiation parce qu'on n'imaginait pas lui imposer un prénom (on a demandé un enfant de 0 à 7 ans) et qu'on n'arrivait pas à 'rêver' cet enfant. Justement on supposait qu'il fallait mieux respecter la personne et ne pas lui enlever ce qu'il avait de plus personnel. J'entends bien votre discours et cela me donne matière à réfléchir.
L'AS semble avoir pensé que notre fils vivrait mal la venue d'un deuxième enfant. Je n'y crois pas. Bien au contraire. Ce serait enrichissant pour lui. Pour nous tous. Nous avons évité d'imaginer' notre enfant. Le premier psy disait que c'était normal. En fait nous n'avions pas 'revé' notre fils avant de le découvrir, on ne savait pas à quoi s'attendre. On est pareil pour le deuxième. Même si je deviens un peu sceptique sur nos chances d'obtenir l'agrément (je lutte contre ça) on continue. Notre fils doit voir maintenant le deuxième psy. Nous avons RV pour nous les parents dans un mois et demi. Puisqu'il est bien de le faire apparemment, nous essayons de 'rêver' notre enfant. Nous lui avons donné le prénom qui nous plaît, nous avons essayé d'imaginer sa tête, sa physique, ses comportements. Il est très difficile de ne pas croire qu'on se trompe. Nous sommes intimement persuadés être des parents 'instinctifs', que des liens de filiation se créeraient très rapidement, qu'on va aimer notre deuxième enfant autant que le premier. Mais comment en convaincre le AS et le psy? Je suis un peu surprise et triste de voir le mal que nous avons pour passer cette première étape.
Vos conseils et réactions seraient les bienvenus.