mercredi 25 mars 2009

Adopte moi

J'avais été très déçu de rater la première partie de ce documentaire la semaine dernière et j'étais donc heureux de pouvoir regarder la suite hier soir.

Et bien, j'ai été content, je suis "bon public" surtout en matière d'adoption, où chaque histoire me plait. Je suis un passionné de l'adoption, certains pourraient même dire un boulimique. C'est pour cela que chaque consultation d'adoption, que je fais, me ravit, même si certaines sont très dures, avec des poids de souffrance, parfois même de malheur, toutes m'apportent quelque chose ne serait-ce que dans la connaissance, qui font oublier la fatigue que créent ces consultations. Il en va de même pour d'autres échanges comme les conférences que je fais pour des associations de parents (1) ou de médecins. C'est assez fatiguant de partir à l'autre bout de la France, toujours ennuyeux de quitter sa petite famille, mais je sais qu'il y aura des échanges et qui si je partage mon savoir (acquis non pas dans les livres mais par les 1500 enfants que je suis) je ne reviendrai pas bredouille de ces réunions, de ces rencontres.

Donc hier soir, j'étais ravi de voir ses nouvelles histoires, ses nouvelles rencontres, de découvrir tout ce qui se passait dans les regards, les sourires, les craintes...
Seul, un petit sentiment de voyeurisme me gêne toujours un peu, chose que je n'ai pas en consultations où il y a un échange, une relation importante qui se créé pendant une heure. Hier j'étais gavé, inactif et je me suis laissé porté.

L'image qui m'a le plus touché est la dernière, celle de la magnifique petite fille burkinabe que sa maman confie à l'orphelinat car elle n'a pas les moyens de s'en occuper. Le sourire de cette maman n'était pas de la joie, je suis persuadé de la tristesse de son coeur mais du soulagement : savoir que sa petite puce est en de bonnes mains. Le premier qui parle de "la mère du Burkina qui abandonne son bébé" me fendra le coeur...

1 - pour mémoire, le docteur est en concert vendredi 3 avril chez les ch'tis à Lens. Et une conférence est prévue en septembre dans mon département natal de l'Ain...

13 commentaires:

tigresses a dit…

Merci pour l'info sur le concert du 03 avril.
JF Mattéi quant à lui fait l'ouverture d'un congrès d'éthique à Strasbourg ce soir !

les3lulus a dit…

Ce que vous dites est très touchant, car comme toujours c'est votre coeur qui parle !!! Merci pour tous nos enfants d'être vous ! Ne changez rien !

Christine et Philippe a dit…

Merci de nous accompagner dans le visionage de ces reportages.
Très bien fait, pour une fois on a plus parlé de l'accueil des enfants que du dur parcours de l'adoption et ces embuches,enfin on parle des ENFANTS pour qui ce n'est pas simple non plus.
Le petit Henri tout timide et tout tourneboulé m'a énormément touché et m'a fait verser bien des larmes. Parce qu'un peu plus grand que mon bonhomme de 4 mois au moment où je l'ai eu dans les bras, il a exprimé tout ce que ces petits bouts ressentent.

Et cette belle maman qui vient confier sa petite, elle est débordante d'amour pour son petit ange qui restera à jamais graver dans sa mémoire.
Y a des hommes quand même...

Merci pour tout ce que vous êtes, tout ce que vous faite pour nos p'tits bouts et accessoirement pour leur parents.
Augustin (VN janvier 2009), Christine et Philippe

Aurèle a dit…

J'ai eu la chance de voir tous les épisodes et tout comme vous je suis restée scotchée à mon petit écran.
Je dois avouer que ces rencontres m'ont renvoyé à ma propre histoire et que l'émotion de la 1ère rencontre qui date tout de même de début avril 2007 pour moi en Haïti était toujours aussi vive chez moi et que naturellement des larmes d'émotion sont apparues.

Tout comme vous je trouve que cette dernière maman était pleine d'humilité en confiant sa petite fille, on lisait dans son regard toute la confiance qu'elle accorde à cet orphelinat. J'ai par contre du mal à saisir que l'on parle d'abandon lorsque ce sont les parents mêmes qui viennent CONFIER leur enfant à une institution, pour moi c'est vraiment un passage de relais.

Merci de nous avoir ouvert votre coeur, et dommage que vous n'ayez pu voir les 2 premiers épisodes qui étaient également très touchants.

Aurèle et Nay arrivé d'Haïti depuis 4 mois et 3 semaines

nathalie a dit…

Cher Docteur Zorro,
Pour vous éviter le regret d'avoir manqué les deux premiers épisodes de l'émission, sachez que vos "grands amis" d'Orange vous facilite la vie, si, si, c'est possible!!!
Vous pouvez visionner les deux vidéos sur le site suivant:
http://www.totalvod.com/
Il faut être abonné Orange.
Taper adopte-moi dans la barre de recherche en haut de l'écran.

Bon visionnage, à bientôt
Nathalie34

Jean-Vital de Monléon a dit…

Pour voir à l'instant un papa membre du bureau d'EFA 01, mon intervention dans la région de Bourg en Bresse est programmée le 25/09 en soirée.

Merci Nathalie, mainteant que Orange a l'air de fonctionner je vais essayer de regarder la première partie de cette émission sur mon ordinateur...

Merci pour tous les autres témoignages qui me touchent même si je en réponds presque jamais (ouh le vilain). Je regrette de n pas être à Strasbourg pour ne pas entendre JFM ce soir sur SON grand sujet.

Chrystele , Laurent et Quentin. a dit…

Merci de venir dans votre région, qui est aussi la nôtre...NOus serons donc le 25/09 à BOurg, avec vous !!!

Chrystèle, maman de Quentin et d'Eliott, Liaoning, Chine.

Moushette a dit…

Quelle tristesse, moi j'ai raté ces épisodes... Mais j'espère pouvoir me rattraper sur le net !

Le regard d'une autre femme burkinabée (dans le premier épisode) laissant son nourrisson à l'orphelinat m'avait bcp touché... Je croise souvent en Inde, ces jeunes filles enceintes qui attendent d'accoucher pour retourner au village, ou furtivement des parents venus confier leur enfant à un orphelinat.

D'un côté, j'entends des parents fous de joie de rencontrer leur enfant, de l'autre côté mon regard croise des bouches muettes mais des yeux criant leur désespoir et leur honte. Le contraste est terrible, mais ainsi sont les choses...

Fred a dit…

Attention, l'intervention du 25/09 dans l'Ain ne se fera pas à Bourg-en-Bresse même mais à Attignat (à une dizaine de kilomètres de bourg).
EFA01 diffusera prochainement une invitation...
http://efa01.org/

Catherine, Laurent and family a dit…

....Et non je ne me suis pas sentie "voyeuse" devant ces petits bouts de films et d'histoire d'amour. Il y avait bien longtemps que nous nous étions pas remis avec mon tendre époux et notre fils bio de 9 ans devant une émission de télé sur l'adoption, le plus souvent tape à l'oeil, sans profondeur et pleines de raccoucis conduidant à la désinformation. J'ai trouvé ces toutes premières rencontres filmées dans l'intimité de familles naissantes très respecteuses des "acteurs" des émotions à fleur de peau et, jamais insistantes.
Je n'oublierai pas les dernières images du film qui nous font partager "la cassure" entre une petite fille au yeuw encore trouble de la naissance...et de sa maman .Un pur moment de bonheur et d'espoir.
Catherine et sa petite famille en attente d'une petite poupée née en Colombie, de 6 ans.

Marie-M a dit…

Bonjour,

J'ai également vu et apprécié ce documentaire, qui me touche particulièrement mais d'un autre point de vue: je prépare actuellement un mémoire sur la période de la post adoption vécue du côté des parents. Monsieur de Monléon, vous dites ne pas répondre très souvent... Et bien je tente ma chance! J'aimerai beaucoup avoir la chance de vous rencontrer dans le cadre de ce grand projet, car effectivement, on sent que c'est votre coeur qui parle et que l'adoption vous passionne. A défaut de trouver vos coordonnées directes... je vais essayer par voie de courrier! En espérant avoir l'opportunité de discuter plus en détail avec vous de la problématique particulière que j'aborde dans la post-adoption!

Cordialement,

Marie-Morgane, étudiante en psychologie.

Transmusicales a dit…

Petit message pour Marie Morgane. Il existe un groupe sur Yahoo spécifique à la post-adoption du point de vue des parents. Je pense que pour votre mémoire vous pourriez demander aux modératrices de vous accepter, car il y a plein de témoignages passionnants.

Pour revenir au sujet, nous aussi, nous avons regardé ces reportages et l'adoption de notre fille étant récente (juin 2008), nous avons versé des larmes d'émotion. L'identification était totale !
Le regard qui m'a le plus bouleversée est celui du petit Burkinabé qui sur place avait un regard triste et une attitude limite apathique. Il se laissait faire par ses nouveaux parents, mais d'une manière très passive. Dès qu'il est arrivé en France (et pourtant le choc a dû être énorme, émotionnellement, thermiquement, culinairement, etc), il était transformé, rayonnant, vif, souriant, joueur !!!

nath a dit…

Bonjour,
C'est un peu égoïstement que l'on parle du bonheur de l'adoption car bien-sûr l'enfant adopté a connu du malheur dans sa vie et ses parents biologiques aussi. Nous avons adopté Benjamin il y a 9 mois, il vient d'avoir 5 ans, il est éthiopien d'origine, nous avons 2 enfants dits "biologiques" de 13 et 11 ans. Nous avons rdv au TGI pour l'adoption plénière dans qques jours. Merci pour vos livres.